Pierre Robin

  • Qu'est-ce que le contre-cool ? C'est une esthétique, une philosophie, on mode de vie. SOn but : aller à l'encontre de TOUT ce qui fait notre époque pour échapper au mélange de mollesse et de fadeur qui consitute l'air du temps.
    Le livre se compose autour de 3 parties : 1/ Les modèles et personnalités contre-cool. 2/ Les lieux contre-cools parisiens 3/ Le savoir-vivre contre-cool (vestiaire et hobbies). En dernier lieu un chapitre propose une sélection des grandes citations contre-cool à travers les siècles.

  • "Sa baïonnette s'enfonça dans la cuisse de ma jument, qui, rendue par la douleur à ses instincts féroces, se précipita sur le Russe et d'une seule bouchée lui arracha avec ses dents le nez, les lèvres, les paupières, ainsi que toute la peau du visage, et en fit une tête de mort vivante et toute rouge ! C'était horrible à voir !".
    Avec les campagnes de Prusse et de Pologne, la cavalerie impériale entre dans la légende. En 1806, le rôle des cavaliers dans la bataille change. Ils harcèlent et détruisent l'ennemi, transformant la défaite de celui-ci en déroute. En 1807, pour la première fois, toutes les unités de cavalerie donnent ensemble. C'est la charge héroïque des 10 000 cavaliers à Eylau ! Ce choc par la masse est une innovation tactique majeure.
    Durant ces deux campagnes, Murat, Lasalle, Lepic et tant d'autres écrivent de leur sabre les lettres de gloire d'une épopée, dont ils deviennent des hautes figures. Les soldats de Napoléon et leurs exploits revivent dans les pages des mémorialistes militaires de cette anthologie. 1806-1807 est le deuxième volume d'une série consacrée à la cavalerie impériale. Au travers du halo de la légende, Christophe Dufourg-Burg et Pierre Robin (coauteurs de la collection Epopée) ressuscitent la réalité des hommes sur le champ de bataille.

  • "En avant ! Vive l'Empereur ! Deux minutes plus tard, le choc a lieu. Trois rangs ennemis sont renversés. Nous frappons terriblement les autres ! la mêlée devient affreuse. Nos chevaux écrasent les cadavres et les cris des blessés s'élèvent de toutes parts. Je me trouve un moment comme perdu dans les fumées de la poudre." Waterloo : ce nom est synonyme de défaite. Pourtant, au même titre qu'Austerlitz, cette bataille contribue à la légende napoléonienne et en constitue même le point d'orgue. Les quatre jours d'épopée de la campagne de 1815 ont en effet l'aura sombre d'un grand désastre, à l'image de ces événements qui font sombrer les empires et changer d'époque.
    Des soldats français racontent ici ce qu'ils ont vu et les combats auxquels ils ont participé. Leurs témoignages nous font vivre l'histoire au coeur de l'action. Avec eux, nous sentons la victoire proche, puis nous la voyons peu à peu s'échapper. Leur sacrifice à Waterloo ne peut laisser indifférent.

  • À l'aube d'une décennie prétentieuse, les jeunes Jean & Renaud ont un rêve présomptueux et scintillant : incarner la version française et parisienne de la pop moderniste-futuriste londonienne alors en vogue. Ils auront de la chance, plus du talent !

    L'aventure new wave parisienne, l'extrémisme, les filles et les garçons, les boîtes et les soirées, les rêves de puissance et les lendemains qui déchantent. Tout ça et plus dans le Paris des années 80 débutantes, et dans ce premier roman, « générationnel » et enraciné dans le souvenir, marqué dans le marbre.

    Un roman frais, avec une rage de vivre et d'exceller. Un Paris post-disco, anté-popstar !

    Musique.

  • " En parcourant le terrain, je rencontrai un garde-noble russe qui, étendu sur le ventre, balbutiait des mots français dont je ne pus comprendre que ceux-ci : "Princesse Koniska, Pétersbourg, adieu, toujours.
    " En voulant le relever pour le mettre sur mon cheval, il expira dans mes bras, en me serrant si fort à travers le corps, que mon adjudant-major eut bien de la peine à me séparer de lui. Ce beau jeune homme avait reçu un coup de lance ou de sabre qui lui avait traversé le corps, car son habit était teint de sang sur les deux flancs. " C'est par de tels témoignages, encore si vivants dans la mémoire de leurs auteurs, que l'illustre journée d'Austerlitz - borne de notre histoire nationale - prend sa dimension humaine, la plus émouvante.
    À deux siècles de distance, on prend ainsi la mesure des mentalités, des souffrances et des exploits de héros ordinaires qui n'étaient pas des soldats de plomb mais des êtres de chair, de sang et d'âme.

  • David bowie

    Pierre Robin

    Depuis plus de trente ans, David Bowie est une étoile de première grandeur dans le firmament pop-rock : en une dizaine d'albums majeurs et quatre ou cinq personnages flamboyants, cet artiste a su donner une nouvelle dimension à la musique populaire.
    Créant les tendances ou les réinterprétant avec brio, il est depuis toujours un symbole de la modernité, en même temps qu'un des survivants capitaux de l'âge d'or pop. Chanteur, compositeur, producteur, acteur, peintre, homme d'affaires ou fascinant people, David Bowie, pour le meilleur et parfois pour le moins bon, est bien le dernier " héros " de la culture rock.

  • " en un clin d'oeil, je suis entouré par cinq ou six gaillards aux faces roses et joufflues.
    Je crois que j'en touche un d'un coup de pointe. mais aussitôt je reçois un coup de sabre sur la main gauche, amorti par mon manteau roulé que j'ai retrouvé plus tard fortement entaillé. " le 16 août 1870, la mêlée furieuse de rezonville, avec ses 6 000 cavaliers et ses duels au sabre et à la lance, signe la toute dernière manifestation d'un type de guerre européenne qui perdurait depuis des siècles.
    Durant le torride et sanglant été 1870, cuirassiers, lanciers et chasseurs d'afrique ont combattu avec héroïsme jusqu'au sacrifice. de reichshoffen à sedan, les hécatombes annoncent une nouvelle forme de guerre oú la puissance de feu dicte désormais sa loi implacable. rassemblant des témoignages de première main, cet ouvrage fait revivre les soldats d'une guerre et d'une civilisation disparues. les récits sentent la poudre, la sueur et le fer ; ils restituent tout le panache des dernières grandes charges de la cavalerie française.

  • Une des fonctions primordiales de la pop music est de «piéger le présent». C'est ce que montre, d'un point de vue social, politique et mental, en un mot, culturel, cette vague «néoromantique» qu'avec beaucoup de savoir Pierre Robin décrit, sur le plan musical, dans son livre.

  • L'auteur est parti de Clermont-Ferrand le 1er mai 2008 pour arriver à Pekin le jour de l'ouverture des Jeux Olympiques. Les photos et dessins témoignent des innombrables rencontres effectuées et le texte évoque tous les détails de la vie quotidienne d'un routard traversant des contrées parfois hostiles et l'histoire des pays traversés.

  • L es «événements» de mai 68 connuent à interpeller, à quesonner, à déranger.
    Le plus grand conflit social que la France ait connu ne peut pas être enfermé, complètement anesthésié, dans les vitrines des musées, vidé de son souffle, de son insolence, de son pouvoir de contestaon, de l'espérance qu'il a nourri. La volonté de limiter l'évoca on aux «repentances» des uns, aux discours figés ou aux rejets haineux des autres, aux vantardises égostes des troisièmes gonflant arficiellement leur rôle, a raté son objecf.
    L'heure n'est pas aux enterrements avec ou sans grand pompe, ni aux oraisons funèbres, hypocrites ou sasfaites.
    Le mouvement est vivant, il représente encore aujourd'hui une expérience riche, parce que les «valeurs» qu'ils portaient, celles de jusce, de liberté, d'égalité, de recherche du bonheur, de volonté d'un profond changement social et de prise en main des desns individuels et collecfs, l'aspiraon à d'autres rapports humains que ceux qui soume,ent les hommes et les femmes, sont toujours d'une grande actualité. Le mouvement fut si fort que toutes les catégories sociales furent, à des degrés divers, «bouleversées» ; aucun endroit, aucun lieu géographique ne fut laissé à l'écart.
    Le Lot-et-Garonne, comme les autres départements, a vécu l'onde de choc qui s'est propagée, avec toutes ses implicaons. Perme,re de revivre la densité des ces journées, en donnant souvent la parole aux témoins et aux acteurs, c'est ce que ce livre s'efforce de faire.

  • Qui ne connaît pas le Soldat Rose ? Ses aventures dans le grand magasin avec le petit Joseph, puis la suite dans l'orphelinat avec tous les autres jouets. Mais il reste une question à laquelle personne n'a jamais répondu, personne : pourquoi le Soldat Rose est-il rose ? Cette troisième et dernière aventure nous emmène dans la fabrique de jouets, là où le Soldat a été fabriqué. C'est une préquelle (si, si, le mot est français !), une histoire qui se passe avant le premier épisode.
    Dans cette usine pleine de poésie, nous suivons les péripéties de notre Soldat (pas encore rose donc !) et d'une drôle de bande de jouets pour sauver une Ballerine de la poubelle, sous l'oeil menaçant du Contrôleur qualité. Et si finalement, contrairement à ce qu'on a toujours supposé, le Soldat n'était pas devenu rose suite à une erreur de fabrication ? Après les immenses succès populaires et critiques des deux premiers volets, cette dernière aventure clôt la trilogie du Soldat Rose sur les explorations de la différence sous toutes ses formes.
    Composé par Alain Souchon, Pierre Souchon et Ours, écrit par Pierre-Dominique Burgaud, illustré par Robin Feix, le Soldat Rose à la fabrique de jouets est un conte musical interprété par Alain Souchon, Zazie, Jean-Louis Aubert, Sandrine Kiberlain, Hugh Coltman, Calogero, Olivia Ruiz, Renan Luce, Edouard Baer, Laetitia Casta et Gaëtan Roussel.

  • Longtemps considérées comme antagonistes, la psychanalyse et la théorie de l'attachement de John Bowlby sont convoquées dans leurs complémentarités pour penser la clinique auprès des enfants, des adolescents et de leur famille.

    John Bowlby s'est toujours revendiqué comme psychanalyste, même s'il a tenté d'intégrer à la théorie psychanalytique les notions les plus récentes tirées de l'éthologie, de la cybernétique et de la psychologie cognitive. Ses travaux, trop souvent réduits à la théorie de l'attachement, ont longtemps été frappés d'une sorte de « conspiration du silence » par l'ensemble de la communauté psychanalytique. Mais depuis au moins vingt ans, la plupart des psychanalystes, prenant en compte la fécondité de cette notion, ont intégré l'attachement dans leurs théorisations. Cet ouvrage a pour ambition d'approfondir ce dialogue, afin de saisir ce qu'il a encore à nous apprendre, non seulement à un niveau théorique mais aussi en prenant en compte ses implications sur les pratiques cliniques, qu'elles soient plus classiquement psychanalytiques et adaptées aux différents âges de la vie ou qu'elles s'étendent à des approches familiales ou institutionnelles.

  • Cet ouvrage regroupe :
    - Une sélection d'exercices les plus représentatifs des oraux de physique-chimie BCPST du concours Agro-Véto.
    - Des corrigés enrichis de commentaires comportant : des points méthodes, des rappels de cours, des remarques sur les questions, des conseils de rédaction, des remarques issues des rapports de jurys, etc.

  • C'est à la fin du XVIIIe siècle que fut créé à Paris l'ossuaire appelé les « Catacombes » en référence aux Catacombes de Rome. En 1780, le cimetière le plus important de Paris, celui des Saints-Innocents aux Halles, fut fermé à la demande des habitants du quartier car il menaçait la salubrité publique. Ce sont d'anciennes carrières de calcaire, au lieu dit « La Tombe Issoire » qui furent alors choisies pour recueillir des ossements de tous les cimetières de Paris.
    Dès le début du XIXe siècle, les Catacombes furent accessibles au public et suscitèrent une vague de curiosité qui draina un public nombreux et en quête de sensation.
    Cet ouvrage propose une promenade à travers ce Paris souterrain. Depuis la formation des premières carrières jusqu'à la transformation en ossuaire municipal et, plus tard, à la création du musée, il retrace l'histoire de ce lieu mystérieux qui continue à fasciner et attire chaque jour des milliers de curieux.

  • Systèmes électroniques embarqués et transports : automobile, ferroviaire, aéronautique et espace Nouv.

    L'électronique embarquée s'est imposée comme une discipline à part entière avec ses spécificités propres. Dans le domaine des transports, elle a su s'adapter aux contingences les plus critiques et aux cahiers des charges les plus exigeants de l'aéronautique, du ferroviaire, de l'automobile et du domaine spatial auquel cette troisième édition, par ailleurs entièrement mise à jour, consacre une partie totalement nouvelle.
    Cet ouvrage permet non seulement d'avoir une vision synthétique du secteur, mais donne aussi des revues détaillées de solutions, tant sur les aspects systèmes que sur les aspects composants ou logiciels. Il fait ressortir les similitudes, les différences et les perspectives d'évolution des transports automobile, aéronautique, ferroviaire et spatial à travers de nombreux exemples commentés.

  • L'offre de mélanges à un grand universitaire est l'occasion, autour de la diversité des domaines qu'il a abordés, d'ouvrir de nouvelles perspectives à partir de ses travaux.
    Rien ne le montre mieux que le présent ouvrage, dont l'histoire des familles constitue le coeur, comme il est devenu voici quelques années, le plus important domaine de recherches de jean-pierre bardet. pour le lecteur, ce sera un véritable voyage, à travers plusieurs siècles, mais où chaque fois les sites visités apportent la joie de la nouveauté et des perspectives inattendues. l'ouvrage apparaît ainsi comme un manifeste pour de nouvelles recherches en histoire démographique, comme pour celle des familles et des sociétés, ou celle des comportements.

  • E n novembre 2006, les « Amis du Vieux Ne´rac »- E%ditions d'Albert ont organise´ un colloque national comme´morant le centenaire d'un texte fondateur pour le syndicalisme français, qui est toujours une re´fe´rence de nos jours, connu sous le nom de Charte d'Amiens.
    Adopte´e par un vote massif des de´le´gue´s de la CGT a` l'occasion de leur 9e congre`s confe´de´ral tenu a` Amiens en 1906, cette motion fut co-re´dige´e par E%mile Pouget et Victor Griffuelhes, le secre´taire ge´- ne´ral de la CGT de 1901 a` 1909, ne´ a` Ne´rac en 1874.
    Ce colloque a e´voque´ la gene`se et le contenu de la Charte d'Amiens.
    Cet ouvrage pre´sente les the`mes aborde´s lors des journe´es d'e´tudes. Tout d'abord fut analyse´ le contexte social et politique dans lequel s'inscrivent la Charte et le syndicalisme re´volutionnaire (l'e´tat de la classe ouvrie`re, la Re´volution de 1905 en Russie et ses re´percussions, le syndicalisme international, le rapport de Jean Jaure`s et du courant anarchiste avec le syndicalisme).
    Ensuite le colloque consacra ses travaux aux hommes qui ont e´te´ a` l'origine et qui ont anime´ ce courant syndical si particulier : fortes personnalite´s qui ont marque´ de leur empreinte le syndicalisme naissant.
    En;in, l'e´tude des pratiques syndicales concre`tes au travers de l'analyse de plusieurs con;lits sociaux de la pe´riode 1900-1910 (gre`ve de Mazamet, con;lits sociaux du Lot-et-Garonne, gre`ve des ouvriers viticoles du Languedoc, gre`ve de Draveil-Vigneux), a permis de montrer comment le syndicalisme re´volutionnaire a essaye´ de mettre en oeuvre les principes the´oriques, revendicatifs et programmatiques qui constituent son originalite´ et qui sont pre´sente´s dans la Charte d'Amiens.

  • Afin de faire face à la concurrence mondiale de plus en plus forte, les industries se doivent d'être innovantes tout en répondant à des impératifs tels que la maîtrise de la qualité, des délais et des coûts. La conception industrielle de produits montre comment parvenir à ce double objectif. Dans cette série de trois ouvrages, les champs de l'ingénierie de la conception sont présentés, en particulier les problématiques de l'évaluation et de la décision durant la conception et l'industrialisation d'un nouveau produit. Le premier volume étudie le management des hommes et des projets innovants ainsi que la gestion des informations durant la conception. Le second volume montre comment évaluer la performance du système de conception de produits et met en avant la complexité du déploiement d'un projet d'innovation. Le troisième volume analyse les méthodes d'ingénierie, celles de l'évaluation subjective et sensorielle, celles de conception robuste et fiable et celles d'aide à la décision multicritère. La définition des concepts et des théories ainsi que les méthodes et outils sont présentés dans chacun de ces trois ouvrages qui proposent par ailleurs de nombreux exemples de projets industriels. Des problèmes et exercices résolus sont également proposés.

empty