Pierre Kobel

  • Poésie en liberté 2019

    Pierre Kobel

    • Bruno doucey
    • 28 Novembre 2019

    Ils viennent de Béjaïa en Algérie, de Montréal au Québec, de Yaoundé au Cameroun, de Port-au-Prince en Haïti, de Shanghai en Chine, de Colombie ou de Russie, de Nantes ou de Mantes-la-Jolie en France. Ils viennent d'ici ou d'ailleurs, et ils ont tous entre 15 et 25 ans. Ils, ce sont les jeunes gens - garçons et filles - qui ont pris part en 2019 à la 21e édition du concours « Poésie en liberté ». Lycéens français, étudiants à l'étranger ou apprentis des filières professionnelles, ils sont le blé en herbe de la poésie contemporaine. En rassemblant les lauréats de ce concours dans une anthologie, les Éditions Bruno Doucey témoignent de l'intérêt qu'elles portent à la jeune création poétique :
    Celle où se forge l'écriture de demain, qui participe de la vie et de la construction du monde.

  • Poésie en liberté 2018

    Pierre Kobel

    • Bruno doucey
    • 22 Novembre 2018

    Ils viennent de Béjaïa ou de Tazmalt en Algérie, de Chicoutimi ou de Montréal au Québec, de Yaoundé au Cameroun, de Port-au-Prince en Haïti, de Shanghai en Chine, de Saint-Flour ou de Clamart en France. Ils viennent d'ici ou d'ailleurs, et ils ont tous entre 15 et 25 ans. Ils, ce sont les jeunes gens - garçons et filles - qui ont pris part en 2018 à la 20e édition du concours « Poésie en liberté ». Lycéens français, étudiants à l'étranger ou apprentis des filières professionnelles, ils sont le blé en herbe de la poésie contemporaine. En rassemblant les lauréats de ce concours dans une anthologie, les Éditions Bruno Doucey témoignent de l'intérêt qu'elles portent à la jeune création poétique : celle où se forge l'écriture de demain, qui participe de la vie et de la construction du monde.

  • Des voix pour la terre

    , ,

    • Bruno doucey
    • 25 Novembre 2021

    « N'enlève pas à la Terre son dernier souffle/Permets à notre mère de respirer Et de voir ses enfants courir/ Dans la nature qui est ma protégée » Cette exhortation de la poète innue Rita Mestokosho trace le fil conducteur d'un ouvrage dédié au sauvetage poétique de notre planète. Ce livre, qui rassemble plus d'une cinquantaine de voix du monde entier (la canadienne Margaret Atwood, la kanake Déwé Gorodé, l'Haïtien René Depestre, l'indienne Aravind Shesh, des chanteurs tel Mickey 3D...), se répartit en huit chapitres autour des lettres qui forment le mot écologie. Du É de Écosystème, au C de Climat en passant par le O de Océans, le L de Locataire, le O de Oiseaux, le G de Gaspillage pour aboutir au I de Idiotie et finir sur le E de Engagement. Les mots se révoltent pour notre Terre.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Passagers d'exil

    ,

    • Bruno doucey
    • 19 Octobre 2017

    Après Guerre à la guerre, Vive la liberté !, Chants du métissage et Quand on n'a que l'amour, la collection « Poés'idéal » revient en force avec un cinquième titre en forme d'engagement : Passagers d'exil. Cette anthologie destinée aux ados ne se contente pas de rassembler des textes sur le thème de l'exil Elle étage un propos, construit une réflexion, facilite une prise de conscience. Être né quelque part. Devoir fuir son pays. Traverser la mer au risque de sa vie.
    Arriver en terre inconnue. Chercher un toit, du travail, des papiers. Devenir l'étranger, l'apatride, le migrant...
    Puis voir une main se tendre. De Nelly Sachs à Mahmoud Darwich, d'Ananda Devi à Laurent Gaudé, 50 poètes du monde entier disent leur sens de l'hospitalité et offrent leurs mots comme autant de mains tendues.

empty