Points

  • Le Canard enchaîné écornait les pouvoirs, n'était lié à aucun parti, ne dépendait d'aucun budget publicitaire et n'avait d'autre souci que de railler un temps d'ordre et de censure. Au tournant des années 1970, l'hebdomadaire se mue en un périodique d'investigation et d'influence et soutient les socialistes qui vont accéder au pouvoir. Ou comment un journal d'influence devient influencé... * Animateurs du collectif de journalistes d'investigation Victor Noir, Karl Laske, journaliste à Libération, et Laurent Valdiguié, journaliste à Paris-Match, ont déjà coordonné deux enquêtes sur Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal : Nicolas Sarkozy ou le Destin de Brutus (2005) et Putsch au PS (2007) aux éditions Denoël. Cette enquête sur Le Canard enchaîné a mobilisé d'autres journalistes de la presse quotidienne et hebdomadaire.

empty