Religion & Esotérisme

  • Comment naît le goût du bonheur ? Jean Vanier, fondateur des communautés de l'Arche à travers le monde, connu pour son engagement aux côtés des plus faibles, donne un sens particulier à cette question qui façonne nos existences. Il partage ici la sagesse d'Aristote qui l'a nourri très jeune. Plutôt que de nous demander « Que devons-nous faire pour être heureux ? », nous sommes invités à suivre le philosophe grec et à nous interroger : « Que désirons-nous vraiment ? » Dans ces pages, le bonheur se dévoile en cultivant l'amitié, à la rencontre de l'autre. Jean Vanier donne ainsi à la philosophie toute sa dimension spirituelle, où l'accomplissement de chacun est bénéfique à l'humanité toute entière.

    Ce livre est la reprise en poche d'un grand format paru en 2000 aux Presses de la Renaissance (et épuisé depuis plusieurs années)

  • Jésus vulnérable

    Jean Vanier

    • Salvator
    • 12 Septembre 2019

    « Depuis plus de cinquante ans, je vis à L'Arche avec des personnes ayant un handicap mental. Ces hommes et ces femmes, si vulnérables et parfois si faibles, m'ont fait découvrir et aimer la vulnérabilité et la faiblesse de Jésus. Jésus si humble, si petit, si faible, si respectueux de nos libertés et parfois même silencieux, nous appelle à une véritable transformation de nos coeurs. J'aime ce Jésus vulnérable qui m'accueille comme je suis avec mes propres vulnérabilités, et je voudrais que beaucoup d'autres personnes puissent le connaître dans sa pauvreté et son humilité, apprendre à vivre une relation profonde avec lui. » Jean Vanier

  • La dépression

    Jean Vanier

    « La dépression n'est pas une maladie honteuse. Elle vient des tristesses profondes qui remontent à la conscience.
    Si nous parvenons à en parler, cela peut nous conduire à une nouvelle liberté et à une nouvelle vie. ».
    Jean Vanier.

    En quelques pages simples, délicates et tendres, Jean Vanier nous aide à comprendre la dépression pour mieux la surmonter.

  • Le coeur de Dieu est assoiffé de nous donner la vie, de nous aimer. Comment comprendre alors l'Esprit Saint, annoncé par Jésus avant son départ, autrement que comme celui qui répond au cri, comme le vrai et authentique Consolateur, celui qui vient au secours de notre faiblesse pour mieux nous faire vivre ?
    Ce cri auquel répond l'Esprit Saint, c'est le cri du pauvre : le cri jaillissant de tant de personnes qui souffrent dans les contextes de guerre et de terrorisme, dans les camps de réfugiés, les prisons, les hôpitaux, les établissements psychiatriques, les familles brisées.
    C'est bien de ce Paraclet que nous recevons notre force pour aujourd'hui.

  • «Comment vivre ensemble avec des gens différents? Pourquoi Dieu nous veut-il ensemble? Quelle est la mission d'une communauté chrétienne vis-à-vis des autres? Pourquoi les Chrétiens vont-ils à la messe? Quelle est l'importance d'une conscience personnelle? Etc. » Jean Vanier, fondateur de l'Arche, a imaginé ce dialogue avec deux jeunes garçons de dix ans : Sébastien, un non-croyant et son camarade de jeu, Cédric, en fauteuil roulant, d'une famille chrétienne membre d'une communauté Foi et Lumière.

    Ensemble, les deux amis s'interrogent avec Jean Vanier sur la foi, la communauté chrétienne et sa relation au monde.

    A partir de 9 ans.
    "Parce que toute question est comme un réveille-matin. Elle nous empêche de continuer à dormir sans nous rendre compte de rien. Une question, ça réveille !" Jean Vanier

  • Comment s'organise la vie en communauté ? Quels sont les comportements à adopter, les difficultés rencontrées ? A quoi correspond un tel engagement ? Fort de son expérience, Jean Vanier nous livre des pistes de réflexions sur les conditions nécessaires à la vie en communauté, lieu d'amour et d'épanouissement.
    Son témoignage, riche de grands moments d'unité, mais aussi de difficultés et de tensions, apporte un éclairage nouveau sur la vie communautaire, vécue comme une merveilleuse aventure, celle de la libération intérieure : la liberté d'aimer et d'être aimé.

  • S'appuyant sur l'expérience humaine vécue au sein de la communauté de l'Arche depuis ses débuts, Jean Vanier propose ici un commentaire spirituel de l'évangile de Jean. A travers cet écrit du disciple bien-aimé, il nous fait découvrir une espérance toujours actuelle et une vie d'union à Jésus doux et humble de coeur, offert à tous ceux et celles qui l'accueillent. Cette union à Dieu ne nous écarte pas des souffrances de notre monde, mais au contraire nous appelle à être dans ce monde des artisans de paix. Une belle invitation à entrer dans le mystère de Jésus.

  • Particulièrement sensible à l'Evangile de Jean et à la proximité avec le Christ que celui-ci déploie, Jean Vanier nous invite ici à méditer autour de la vulnérabilité de Jésus, à partir notamment de la scène du lavement des pieds. Dans un monde qui a souvent tendance à valoriser la force, la puissance ou la compétition, nous avons à nous mettre à l'école de la vulnérabilité, de la fragilité du Christ qui donne sa vie et se rend proche des petits et des pauvres. Initiée à partir d'une retraite donnée pour la Semaine sainte, cette méditation nous aide à mesurer notre propre vulnérabilité d'homme aimé de Dieu.

  • Prières glanées

    Jean Vanier

    Prières venues / de différents horizons spirituels / glanées dans tous les siècles / et sur tous les lieux / par Jean Vanier / et illustrées par l'atelier d'art Le Pot-en-Ciel de l'Arche Beloeil.
    Un recueil pour entretenir / la conversation intérieure.
    Et, petit à petit / toute la vie devient prière...

  • Comment comprendre alors l'Esprit saint annoncé par jésus avant son départ, autrement que comme celui qui répond au cri, comme le vrai et authentique Consolateur, celui qui vient au secours de notre faiblesse pour mieux nous faire vivre ?

  • Cet ouvrage raconte l'histoire d'une naissance. Celle du mouvement Foi et Lumière, qui compte aujourd'hui plus de 50 000 membres au sein de 1 600 communautés dans 77 pays, créé en 1971 par Marie-Hélène Mathieu, fondatrice de l'OCH, Office chrétien des personnes handicapées, et Jean Vanier, fondateur de l'Arche.Une naissance paradoxale, dans la douleur et la joie : la douleur des familles confrontées au handicap dans une société qui a si peur de la différence ; et la joie de découvrir la valeur unique de chacun, malgré ses limites et ses fragilités, simplement parce qu'il est à l'image de Dieu.Au-delà d'une expérience singulière, racontée de manière très vivante, ce récit est un éclairage inédit sur une époque qui n'est pas si ancienne et sur une page de l'histoire de l'Église qui n'avait jamais étéécrite.L'occasion de découvrir comment une intuition somme toute banale, celle de croire que chacun mérite d'être accueilli comme il est et que les plus petits ont une place spéciale au coeur de l'Église et du monde, s'est avérée prophétique avec les années. Une intuition qui apparaît aujourd'hui évidente, mais perçue à l'époque comme une véritable provocation.Une occasion aussi de mesurer le chemin parcouru en quarante ans et les nouveaux défis - sociaux, éthiques, humains - qui se présentent à tous ceux qui demeurent soucieux de l'Homme.

  • La nouvelle édition revue et augmentée d'un classique indisponible depuis plusieurs années. Jean Vanier examine la signification des origines de la sexualité et les rapports homme-femme d'un point de vue chrétien. Il s'inspire de ses années d'expérience au sein de la communauté de l'Arche auprès de personnes souffrant de handicaps. L'auteur met à jour la fragilité et la vulnérabilité de chacun d'entre nous et offre une belle leçon de vie et d'amour, faite du don de soi et de l'acceptation de l'autre.

  • Source des larmes

    Jean Vanier

    " Où se trouve la source des larmes ? D'où naissent-elles sinon du plus profond du secret de notre être ? C'est vers cette source et vers ce secret que Jean Vanier, au rythme des six jours d'une retraite, veut nous entraîner, en nous proposant de suivre un chemin vers nous-mêmes.
    Un chemin de vérité, de consolation et d'espérance. Un chemin qui nous fera rencontrer aussi les autres et les rejoindre en vérité, et parmi eux les plus pauvres dont il nous dit, dans la droite ligne de l'Évangile, qu'ils nous éveillent et nous guérissent, qu'ils nous précèdent et nous conduisent sur la voie de la vie. " Anne-Sophie Andreu

  • Sept méditations autour de thèmes qui rappellent les grandes intuitions du concile Vatican II (et celles de Jean Vanier, puisque son action, qui a commencé dans les même années 60, relevait du même souffle de renouveau) : le pouvoir et l'autorité, l'isolement et la communauté, l'exclusion et la rencontre, l'éveil de la conscience, l'humilité..
    Ce livre a pour origine des entretiens avec une journaliste italienne. Jean Vanier l'a entièrement réécrit pour qu'il soit adapté aux débats qui ne manqueront pas d'avoir lieu cet automne autour du cinquantième anniversaire de l'ouverture du concile Vatican II. Car à la lumière de son expérience auprès des plus humbles, le vieux sage a son mot à dire dans les débats actuels sur l'avenir de l'Eglise. Au soir de sa vie, il pointe « les signes des temps », une expression de l'encyclique conciliaire « Gaudium et spes », qui invitait l'Eglise à s'ouvrir au monde.

  • Dans nos sociétés occidentales, l'unique réponse apportée aux besoins essentiels de l'être humain est souvent le progrès technologique et le matérialisme. Le mépris du faible et de l'étranger, le culte de l'élitisme enferment chacun en lui-même et dans son cocon social. Seule la libération de ces peurs et préjugés peut conduire la personne humaine à s'ouvrir aux autres, par-delà les différences. Le passage de l'enfermement à l'ouverture, de l'égoïsme à l'altruisme, du désir de pouvoir à celui de service, est au coeur de la croissance vers la maturité et la liberté. Le véritable épanouissement passe, comme le montre Jean Vanier, par un approfondissement de la liberté et de la conscience personnelles. L'enjeu de cette transformation n'est pas seulement une plus grande autonomie ou une meilleure intégration dans la société, mais aussi et surtout la prise de conscience de notre appartenance fondamentale à la race humaine. C'est la " voie du coeur " qui permet de retrouver le sens profond de la vie et le chemin de la paix. Fruit d'une longue expérience de vie quotidienne avec les faibles et les exclus, et de lutte pour les droits de chaque personne, ce livre, nourri de multiples exemples vécus, remet l'homme sur le chemin de son humanité, faite pour la liberté, le pardon et la compassion.

  • Ce livre voudrait clarifier les conditions nécessaires à une vie communautaire.
    Il a été écrit non comme une thèse, ou un traité de vie communautaire, mais sous la forme de flashes. ces pistes de réflexion ont été découvertes non pas dans les livres mais dans le quotidien, à travers les inspirations de dieu et celles des frères et soeurs, à travers des moments d'unité et aussi à travers des tensions et des souffrances. la vie communautaire est une merveilleuse aventure. souhaitons que beaucoup puissent vivre cette aventure qui est finalement celle de la libération intérieure : la liberté d'aimer et d'être aimé.

empty