Armand Colin

  • " Aménager les territoires " désigne, du local à l'Europe, un ensemble foisonnant de politiques publiques et d'actions collectives qui contribuent à fabriquer l'espace français.
    Les auteurs ont pris le triple parti de l'analyse des mutations institutionnelles depuis les lois de décentralisation de 1982, du regard critique, ainsi que de la diversité des thèmes et des situations régionales. Cette 2e édition mise à jour et augmentée propose également une série d'études sur les enjeux majeurs qui mobilisent les acteurs de l'aménagement des territoires : métropolisation et attractivité, nouveaux conflits, services publics et équité territoriale, transport et accessibilité des infrastructures, environnement et durabilité, mutations et nouvelles fonctions des espaces ruraux, etc.
    Destiné aux étudiants de géographie, et aux aménagistes en particulier, il fait un point sur la question destinée à l'ensemble des candidats au Capes et aux agrégations.

  • « aménager les territoires » désigne, du local à l'europe, un ensemble foisonnant de politiques publiques et d'actions collectives qui contribuent à fabriquer l'espace français.
    Les auteurs ont pris le triple parti de l'analyse des mutations institutionnelles depuis les lois de décentralisation de 1982, du regard critique, ainsi que de la diversité des thèmes et des situations régionales.
    L'ouvrage propose également une série d'études sur les enjeux majeurs qui mobilisent les acteurs de l'aménagement des territoires : métropolisation et attractivité, nouveaux conflits, services publics et équité territoriale, transport et accessibilité des infrastructures, environnement et durabilité, mutations et nouvelles fonctions des espaces ruraux, etc.
    Destiné aux étudiants de géographie, et aux aménagistes en particulier, il fait un point sur la question destinée à l'ensemble des candidats au capes et aux agrégations.

    L'ouvrage, préfacé par jean-louis guigou et conclu par armand frémont, a été dirigé par yves jean (université de poitiers) et martin vanier (université de grenoble).
    Y ont collaboré dominique andrieu (msh de tours), guy baudelle (université européenne de bretagne), emmanuelle bonérandi (ens-lsh de lyon), christian calenge (université de tours), jean-christophe gay (université de nice), frédéric gilli (sciences po), nicole girard (université de provence), jean-paul laborie (université de toulouse 2), corinne larue (université de tours), patrice mélé (université de tours), bernard morel (université de provence), didier paris (université de lille 1), michel périgord (université de poitiers), dominique royou (université de poitiers), patrick salez (commission européenne), françois taulelle (centre universitaire d'albi), jean varlet (université de savoie).

empty