Christian de Cacqueray

  • « Parler de la mort, même la plus cruelle, même la plus injuste, c'est toujours parler de la vie. » Telle est la conviction qui guide ce livre, composé d'une sélection des entretiens menés chaque semaine par Christian de Cacqueray dans son émission radiophonique. Ces conversations sur la mort, avec des anonymes ou des auteurs connus, invitent à se réconcilier avec une présence si fortement occultée aujourd'hui. Perte d'un proche, accompagnement du deuil en tant que prêtre ou psychologue, expérience de sa propre finitude par la maladie, regards catholique, bouddhiste, musulman... : l'ouvrage multiplie les perspectives pour révéler combien la mort est porteuse d'une pédagogie de la vie. Au fil des échanges se dessine une réflexion singulière sur notre condition, sa fragilité et sa richesse.

    Avec la participation de Jacques Arènes, Tanguy Chatel, Micheline Claudon, Pierre Cochez, Sophie Daull, Guillaume Denoix de Saint-Marc, Paolo Doss, Toni Drascek, Marie de Hennezel, Anne-Dauphine Julliand, Anne-Sophie et Alban Lapointe, Marion Muller-Colard, Anouck Rayé, Cécile Rocca, Khaled Roumo, Nicolas Schittulli, Hugues de Séréville, Martin Steffens, Thomas Stern, Blanche Streb, Catherine Ternynck, Bertrand Vergely, Eric Vinson, Diane de Wailly...

  • La mort confisquée ; essai sur le déclin des rites funéraires

    Christian de Cacqueray

    • Cahier du livre et du disque
    • 2 Janvier 2005

    Fruit de dix ans d'expérience dans le secteur funéraire, ce livre est un cri d'alarme.
    Christian de Cacqueray dénonce les effets pervers de notre ignorance des réalités de la mort : fragilité des personnes endeuillées, réponses professionnelles, certes adaptées aux contraintes de la vie moderne mais pauvres de valeurs symboliques et de sens, déclin des rites funéraires traditionnels... Parce que nous avons tout à perdre de cette évolution, Christian de Cacqueray plaide pour une nécessaire re-socialisation du temps des obsèques, fondée sur une approche humaniste.
    Avec nuances et humour, Christian de Cacqueray pose des questions, stimule notre réflexion, propose des solutions et - surtout - agit depuis deux ans en animant sur le terrain une nouvelle association : le Service catholique des funérailles.

  • Vivre en mortel

    ,

    • Salvator
    • 23 Septembre 2021

    Avec la pandémie de la covid 19, notre société a brusquement redécouvert la présence de la mort, signe de notre humaine fragilité, la nécessité aussi d'accompagner et de ritualiser les derniers moments... et ce d'autant plus que cela ne fut pas toujours possible.
    Dans son premier livre, Christian de Cacqueray évoquait surtout le sens de sa mission au sein du Service catholique des funérailles. Il propose ici un livre plus personnel sur le sujet et nous fait part de ses convictions fortes face à la mort et la vie. Quels bouleversements a-t-il vécu dans ce nouveau contexte ?
    Comment en est-il venu à ce travail d'accompagnement des familles, suite au décès d'une proche ? Comment vit-il sa foi au quotidien, renouvelée à travers la pratique des Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola ? Comment cela rejoint-il des préoccupations présentes chez lui dès l'enfance ?
    Ponctuant son texte de réflexions et de récits, mais aussi en retournant à l'Évangile, l'auteur invite à ne pas craindre la mort, mais à avoir dans ce passage une ouverture vers la vie.

  • La place de la mort et des rites dans notre société. Qui ne se sent pas profondément désemparé lors de la mort d'un proche ? Avant même le nécessaire temps du deuil, il faut vivre les obsèques et l'indispensable service funéraire qui les accompagne.

empty