Arnaud Robert

  • Reconnu comme l'un des meileurs festivals du monde, le Montreux Jazz Festival fête cet été son cinquantième anniversaire avec ce livre hors normes (1-16 juillet). Aux côtés d'un excellent choix de photographies, les arristes racontent leurs concerts d'anthologie, rencontres déterminantes, folles nuits... Les plus belles pages de la musique live sont livrées ici. Une belle campagne promo orchestre cet anniversaire avec notamment un supplément spécial des Inrocks et un documentaire sur Arte.

  • À travers vingt histoires qui retracent l'épopée des Ateliers d'ethnomusicologie créés il y a trente-cinq ans par Laurent Aubert, le journaliste Arnaud Robert raconte comment des Pygmées de Centrafrique ou des dieux du sud de l'Inde ont débarqué sur la scène de l'Alhambra, comment des dizaines de disques enregistrés ont servi à préserver des traditions menacées. Et comment, à force d'écouter les autres, on finit par mieux s'entendre soi-même.
    L'ouvrage qui retrace aussi en photographies ces trente-cinq ans de sons n'est pas un album de famille ou le panégyrique obligatoire du fondateur qui s'en va. Il est un portrait critique et passionné de la Genève internationale, de la catégorie musique du monde et du risque de ranger dans un fourre-tout commode toutes les cultures extraoccidentales. Il est aussi la réponse au pari des Ateliers d'ethnomusicologie : la musique, d'où qu'elle vient, est une main tend

  • Tout le programme, rien que le programme.
    Tout le DSCG 4, Comptabilité et audit, présenté conformément au nouveau programme applicable dès l'examen 2020 :
    - Respect de la progression logique du programme et du volume horaire.
    - Mise en avant des compétences et des mots-clés du programme.
    - Préparation à l'épreuve (évaluation par les compétences) - Approche transversale à travers des cas de synthèse.
    Les + du cours : définitions des mots-clés, exemples et focus thématiques, citations (articles phares), schémas et tableaux de synthèse, avis d'experts et ressources complémentaires Les + des applications : des exercices variés et progressifs, une évaluation pas à pas par les compétences, des conseils et fiches méthodologiques, un sujet type d'examen intégralement corrigé, tous les corrigés inclus.

  • Voici l'un des plus formidables feuilletons de la Seconde Guerre mondiale. En février 1940, Joliot-Curie et Kowarski sont prêts pour une expérience décisive. La France détient alors un stock d'uranium obtenu dès 1939 par Joliot, mais elle ne possède que quelques grammes d'eau lourde, (oxyde de deutérium), indispensable en grande quantité pour jouer le rôle de « ralentisseur » dans l'expérience que les deux savants ont imaginée. La Société norvégienne d'Azote a réussi à fabriquer 185 kg de ce précieux liquide, qui constitue l'unique stock mondial.
    À la veille de l'invasion de la Norvège par les nazis, dont le but principal est de s'emparer de ce stock, le 2 e Bureau français reçoit la mission de prendre les Allemands de vitesse et de rapatrier le stock mondial d'eau lourde. Trois agents déjouent la surveillance des services de renseigne- ments allemands déjà sur place, et rapatrient ce stock, qui sera ensuite transféré en Angleterre.
    En février 1942, les Alliés apprennent que les Allemands essayent de mettre au point une bombe atomique. Pour réaliser ce projet, il leur faut de l'oxyde de deutérium.
    Il s'avère justement que les Allemands en ont repris la pro- duction en Norvège.
    Une nouvelle opération est montée par les Britanniques pour détruire l'usine : c'est un échec. En février 1943, des parachutistes infiltrés parviennent à détruire en partie l'usine. La production reprend en fin d'année. En février 1944, les Allemands décident de transférer par mer le stock d'eau lourde en Allemagne. Deux agents restés sur place font sauter le bateau. Les recherches de l'Allemagne pour concevoir la bombe atomique sont définitivement endiguées.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Cet ouvrage propose les solutions complètes et actualisées des applications et des cas du manuel de Comptabilité et audit.
    Complément indissociable du manuel, il permet de vérifier ses connaissances et assure un entraînement efficace à l'épreuve DSCG 4.

  • L'ombre de Dieu

    Robert Arnaut

    Parfois, les médiévistes sont pris dans le maëlstrom événementiel du XIe siècle : la lutte de l'Eglise romaine pour sa survie, la création des grands ordres religieux, l'organisation de la féodalité, les débuts de la Chevalerie, la Reconquête espagnole, la première Croisade, l'explosion de l'art roman, le flux des connaissances scientifiques arabes, la naissance de la littérature française, de l'amour courtois et des troubadours.
    Ebloui par tant de richesses, j'ai tenté de faire revivre cette période dans la région montagnarde chère à mon coeur, la Bigorre. Contraint de quitter le terrain de la certitude, j'emprunte celui des probabilités : je dis voilà ce qui a pu se passer dans une société où la foi, les croyances et la tradition pesaient sur le prince , le moine et le peuple , chacun voulant vivre à l'Ombre de Dieu.
    Sur une trame historique et des événements avérés, les personnages réels se mêlent à des personnages romanesques qui nous font entrer dans un monde où la mystique, le merveilleux et la cruauté des moeurs, font partie de la vie quotidienne . R.A.

  • état

    ,

    Le photographe Paolo Woods s'est installé en novembre 2010 dans une ville du Sud d'Haïti : Les Cayes. Cet ouvrage concentre cette expérience insulaire. Par son ambition, journalistique autant que poétique, il tire la part universelle d'une aventure nationale qui nous concerne davantage qu'on le pense. Avec le journaliste et écrivain Arnaud Robert, Paolo Woods a travaillé sur le temps long, sur des thèmes qui s'étendent de l'industrie locale aux atermoiements des ONG, du monde foisonnant de la radio à la conquête du protestantisme américain.
    Au fil de ces recherches, la fragilité de l'Etat-nation haïtien est devenue un fil rouge évident. State questionne la naissance d'une identité nationale malgré la faillite de cet Etat.

  • Les corneilles blanches

    Robert Arnaut

    • J'ai lu
    • 29 Avril 2003

    «Les Artigaux portent une tache. Cette tache, c'est Guilhem, l'aîné, l'absent. Guilhem parti avec le contingent de Bigorrais qui, en 1882, a fait les Amériques... Pour Pierre, cette histoire était déjà lointaine. Les traits mêmes de son frère aîné s'étaient pour ainsi dire effacés de sa mémoire.» Le jour de son départ, Guilhem est banni. Il a dérogé au code de l'honneur azunais. Jamais plus son nom n'est prononcé. Lorsqu'il revient, quinze ans plus tard, vainqueur et fortuné, sa famille pense qu'il veut acheter le pays qui l'a vu naître. Un scandale!
    Considéré comme un paria, Guilhem se rebelle et affronte son frère Pierre qui, suivant la volonté du père, s'est arrogé le droit d'aînesse, devenant l'héritier des Artigaux. Pour se venger, il va lui disputer un bien encore plus précieux, Jeannette, sa promise...

  • Recueil d'histoires moins connues de cette guerre, notamment : pourquoi Churchill a-t-il sciemment sacrifié plus de 4000 hommes à Dieppe en août 1942 ? Que Mgr Gerlier savait-il dès 1942 de la solution finale ? Comment Mussolini a-t-il réussi à s'évader du Gran Sasso ?

  • Robert Aron et Arnaud Dandieu n'étaient à l'époque, ni économistes, ni historiens, ni prévisionnistes... et pourtant voilà ce qu'ils écrivaient il y a 77 ans ! Une guerre mondiale, et des conflits un peu partout dans le monde, des décennies plus tard, rien n'a-t-il donc changé suffisamment pour qu'à la lecture de ce livre on ait le sentiment qu'il a été écrit par des observateurs d'aujourd'hui.

    Paru en octobre 1931, Le cancer américain est le second ouvrage publié par Robert Aron et Arnaud Dandieu, deux des figures marquantes des relèves des années trente qui sont aux origines d'un des mouvements emblématiques de la nébuleuse «non conformiste», l'Ordre nouveau. Si le titre choisi, « le cancer américain », frappe aujourd'hui par sa véhémence, il est tout aussi fort, vu de 1931, époque où l'Amérique triomphante de l'après-guerre nourrit déjà les peurs et les inquiétudes de beaucoup d'Européens.


  • pondichéry, ancien comptoir de l'inde française, suscite encore toutes les nostalgies, les désirs de partance vers une inde du sud idéalisée.
    coutumes et rites religieux demeurent, alors que pondichéry montre également les signes d'une aspiration à la modernité.

  • Biographie racontée sur un ton narratif. - Henri Collomb, médecin militaire et père de l'ethnopsychiatrie révolutionne l'approche psychiatrique classique. - Un des pionniers de la psychiatrie sociale. - Les merveilleux enseignements qu'il retira de son histoire africaine, Collomb voulut ensuite, une fois revenu en France, les appliquer à l'Hôpital psychiatrique de Nice.

  • La Seconde Guerre mondiale regorge de personnages et d'événements qui échappent souvent à la grande Histoire. Ainsi, connaissez-vous le destin incroyable des quatre soeurs Mitford ? Savez-vous qui est Janusz Korczak, fondateur de la « République des enfants »? Traîtres, héros, aventuriers, savants, génies, bourreaux ou victimes... tous ont vécu une aventure insoupçonnée, extraordinaire, que seule la guerre pouvait susciter.

    Pourquoi Churchill a-t-il sciemment sacrifié plus de 4000 hommes à Dieppe en août 1642 ? Comment Mussolini a-t-il réussi à s'évader du Gran Sasso ? Autant de questions qui trouveront des réponses grâce à cet ouvrage, qui nous livre les destins extraordinaires d'individus pris dans la tourmente de l'Histoire.
     

  • Les oeuvres chrétiennes d'Arnauld d'Andilly manifestent le goût de Port-Royal pour la poésie. Loué à son époque, à la fois baroque et janséniste, théologien rigoureux et ami de la nature, d'Andilly occupe une place singulière dans le paysage littéraire de son temps.

  • Cet ouvrage propose à tout enseignant de français une méthodologie fondée sur une typologie formelle pour créer ses propres exercices : comprendre comment est construit un exercice permet d'en générer d'autres à l'infini sur le même principe. Pour chaque exercice, des exemples de niveaux différents accompagnés de commentaires invitent à créer des variantes et des adaptations.

  • Alberto, mineur à Carmaux dans les années 1890, venu d'Aragon, est victime d'un accident du travail qui le prive de ses jambes.
    Il part alors pour Toulouse, où il s'installe comme cordonnier. Alberto n'est autre que le grand-père paternel de l'auteur. Son histoire est le point de départ de ces Chroniques toulousaines, depuis la grève des mineurs de Carmaux de 1892 avec Jaurès à leurs côtés, jusqu'à la mobilisation générale de 1939. Avec Violettes sauvages, Robert Arnaut nous conte l'histoire d'une famille, la sienne, d'une ville, Toulouse et d'un pays, la France, pendant ces années marquées de profonds bouleversements techniques, sociaux et politiques, ces années où le monde a changé.
    Ce livre est une grande fresque dans laquelle les personnages, la famille de l'auteur et tout le peuple d'un Toulouse encore villageois, vivent et commentent les événements de cette époque avec verve et sagacité.

  • Robert Arnauld d'Andilly et son fils, l'abbé Antoine Arnauld, à dix ans d'intervalle (1666, 1676) rédigent des Mémoires où, sur fond de guerre de Trente ans, de persécution de Port-Royal et de plaisirs mondains, s'affrontent, dans une relation père, fils, deux images de l'homme du XVIIe siècle : l'homme baroque, ses tensions et ses démesures, et l'honnête homme, qui affûte ses rancoeurs sous une aimable politesse. Unis dans la défense de parents maltraités par l'histoire ou le pouvoir en place, ils vivent les échecs de façon contrastée : le premier y voit un effet de la Providence, qui sauve les âmes, l'autre une destinée malheureuse dont il ne s'est évadé que le temps d'écrire avec élégance et humour les menus bonheurs de la vie quotidienne.

empty