Littérature traduite

  • La mémoire historique a parfois d'étranges défaillances. Qui sait aujourd'hui que la première femme lauréate du prix Nobel de la Paix fut en 1905 la militante autrichienne Bertha von Suttner (1843-1914), auteur en 1889 de « Bas les Armes » (« Die Waffen nieder ! »), un ardent réquisitoire contre le militarisme ? Le moment est largement venu de combler cette lacune et de découvrir en version bilingue allemand-français les grandes pages de ce texte qui ne méritait assurément pas de tomber dans l'oubli. Le texte de Bertha von Suttner est aujourd'hui considéré, avec « Im Westen nichts Neues » (« À l'Ouest, rien de nouveau ») d'Eric Maria Remarque, comme l'une des deux oeuvres en langue allemande les plus engagées contre la guerre. Pour faire de ce texte un instrument pédagogique, nous l'accompagnons (sur chaque page de gauche du livre) de listes de vocabulaire très détaillées à l'attention des étudiant(e)s germanistes de tout âge !

empty