Hebrard

  • Architecture

    Hebrard

    Architecture, par Albert Hébrard,...
    Date de l'édition originale : 1919 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • De la nécessité de l'établissement d'un Cercle de libraires / [par J. Hébrard] Date de l'édition originale : 1847 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • « Je suis de ce pays autant qu'on peut l'être... Je tiens à cette terre par les cimetières et les sillons ».
    Ces paroles de mon père André Chamson, je puis les dire à mon tour, mais, pendant près d'un demi-siècle, je n'ai pas osé aborder les Cévennes dans mes livres, je n'ai pas osé raconter ce qui était pour moi le Royaume de Papa.
    Pourtant, il me l'avait offert, ce Royaume, l'année de mes quatre ans. Parce que je venais d'apprendre à lire il m'avait fait cadeau de deux livres : la Bible et les Mille et Une Nuits.
    Le Livre devait m'enseigner la Sagesse. Le Conte devait me permettre de rester folle. Puis mon père prit ma petite main dans la sienne et me transporta sur la Montagne par un de ces jours miraculeux où l'on voit, loin, très loin, au fond de l'horizon, briller, comme une blessure d'acier, la Mer.
    Frédérique Hébrard nous raconte pour la première fois ses Cévennes, la mémoire en héritage, en forme d'hommage à sa famille d'écrivains, de son grand-père Félix Mazauric à sa fille Catherine Velle en passant par son père André Chamson et sa mère Lucie Mazauric : un récit sobre et émouvant qui croise le regard du photographe Jean-Louis Aubert.

  • Love parade

    Philippe Hebrard

    • Antidata
    • 19 Février 2021

    Plus qu'une galerie de portraits féminins, Love parade est le récit de dix-sept rencontres, qui sont autant de moments de grâce ou d'incompréhension, de drôlerie ou de stupéfaction. Dix-sept miniatures enluminées qui disent l'éternel questionnement masculin à propos des femmes...

  • L'évaluation du risque génétique est une part essentielle de la génétique médicale. Les techniques biologiques étant nombreuses et en constante évolution, la phase d'estimation du risque doit intégrer les éléments venant de l'enquête familiale mais aussi les résultats des tests biochimiques ou génétiques. Les auteurs de l'ouvrage se sont concentrés sur cette étape de traduction d'éléments clinicobiologiques en termes mathématiques, insistant particulièrement sur la maîtrise des probabilités conditionnelles dites "bayesiennes".

    Pédagogique et précis, cet ouvrage s'adresse aux médecins, aux sages-femmes, aux étudiants en médecine et aux conseillers en génétique. À travers une partie théorique, expliquant chaque étape du processus, et une partie pratique, composée de 25 cas cliniques à questions ouvertes, il présente aux personnels participant au diagnostic génétique les méthodes indispensables de calcul, principalement pour les maladies monogéniques mais aussi plurigéniques.

  • Vous pensiez que tout était réglé au Château des Oliviers ? Détrompez-vous. Enfouis dans l'ombre de l'oubli, de lourds secrets cherchent la lumière, et vont bientôt tout bouleverser autour d'eux.
    Pour le moment, Estelle Laborie est heureuse. Dans deux jours, toute la famille se réunit pour fêter les 20 ans de Bianca, l'aînée de ses petits-enfants, et pour assister à l'ouverture au public de la Villa Romaine que les dernières fouilles ont exhumée sur le domaine. Tout s'annonce donc pour le mieux. Mais les Dieux en ont décidé autrement. Confrontée au choc des générations, victime d'ennemis in-soupçonnables, Estelle ignore encore qu'elle devra aussi faire face à ses plus anciens fantômes.

  • En 2012, en pleine déprime ecclésiale, Monique Hébrard entame la rédaction d'un manuscrit qui voulait dénoncer les erreurs de communication et les replis identitaires de "son" Eglise. Puis, en 2013, est arrivé le Pape François et avec lui, un véritable appel au changement. Pour apporter sa pierre à l'édifice et comme en écho aux paroles du pape, l'auteur a repris son manuscrit, mais cette fois guidée par l'espérance d'une Eglise renouvelée.
    Dans cet ouvrage, elle propose douze pistes pour un renouvellement en profondeur de l'Eglise. Parmi celles-ci, le dialogue avec le monde, le rapport à la Vérité, la place des femmes, la primauté de la conscience et la nécessité de la miséricorde.

  • Du feu de Dieu

    Daniel Hébrard

    Samuel grandit sous l'Occupation dans la campagne cévenole, tiraillé entre une mère très pieuse et un père communiste intransigeant. Seule la compagnie de la petite Nelly, qui garde avec lui les troupeaux, lui apporte un peu de réconfort. À la Libération, la famille troque sa vie au grand air contre celle, harassante, d'Alès. Autre monde, autre enfer, même misère. Le père y endurera le sort des ouvriers de la mine.
    À vingt ans, Samuel se retrouve soldat en Algérie, enrôlé dans une guerre dont il sort brisé. Mais l'engagement syndical et la lecture lui apprendront bientôt à se forger des armes contre l'injustice...
    De la France occupée à Mai 68, Daniel Hébrard suit l'itinéraire chaotique d'un enfant des Cévennes. Dans la grande tradition des écrivains naturalistes, de Zola à Giono, il signe ici un roman âpre et dur. Avec son verbe haut en couleur et sa langue imagée, il compose une fresque sans concession d'une France ignorée et aujourd'hui disparue.

  • Etre amoureux, c'est être disponible, ouvert en attente, avec le désir de connaître l'autre et d'en être connu jusqu'au plus intime, dans une confiance absolue. Et si la foi chrétienne était avant tout une expérience amoureuse ? C'est la révélation bouleversante que tente de partager ici Monique Hébrard : "Jésus ne proclame jamais "je t'aime", mais, au fil des rencontres, on le sent brulant d'amour, et de désir. Pas de grandes déclarations mais une présence, une écoute intenses, qui percent les coeurs. Une sensibilité à toutes les attentes, à toutes les souffrances, qui lui remue les entrailles, lieu de résonance des sentiments les plus forts." A travers trente-sept méditations, ce livre sensible et personnel dessine le visage d'un Dieu - Jésus, mais aussi son Père et l'Esprit - qui aime sans complexe ni barrière, au-delà de toute appartenance et de toute situation.

  • André Hébrard, photographe, a une vision tout autre de l'eau et puisqu'il s'agit d'eau, dans son esprit a germé un projet : mettre en adéquation « ses photos et des textes pour les accompagner » - 21 photos en noir et blanc illustrées par des Haïkus écrits par Graziella Dupuy - 21 photos en couleur soulignées par de petites histoires écrites par Jac Lavergne

  • Le harem

    Frédérique Hébrard

    Gabrielle Nogarède naquit au milieu des vignes, dans le Bordelais. Une enfance marquée par le bonheur et l'amitié. En pension, elle se lie avec Turcla, fille du duc de Salavès-Catusseau dont un ancêtre fut l'ami du sultan Nour ed-Din au temps des Croisades. L'Orient déjà se profile dans le destin de Gabrielle.Au cours de la Guerre des Six Jours, elle rencontre Igor, le prince Igor, descendant d'une grande famille russe. Le coup de foudre. Il est photographe, elle aussi. Elle le rejoint sur les rives de la mer de Marmara où se tourne un film Le Harem et là, rencontre Perle, qui l'attire autant qu'elle a attiré Igor. Naît alors une amitié, un amour à trois, dont les échos retentiront dans toute la vie de Gabrielle.À la suite d'une série d'aventures qui la conduiront d'Afrique en Syrie, d'Arabie en Grèce, Gabrielle pénètre enfin dans le Royaume Interdit, au coeur du mystère... Le Harem... El Haram.

  • L'ère Internet est-elle en train de transformer l'acte de lire ? Un nombre infini d'écrits sont désormais à portée d'écran, et les questions que soulèvent ces nouvelles lectures sont passionnantes, mais aussi inquiétantes : jamais les non-lecteurs n'ont semblé si nombreux. En fait, dès les années 1960, pédagogues, politiques, journalistes, chercheurs se sont interrogés sur la crise, voire sur la mort de la lecture.

    Et pourtant, lire a longtemps été considéré comme une activité dangereuse. A la fin du XIXe siècle, l'Église et l'école républicaine s'alarment de la « rage de lire » des campagnes et des faubourgs. Pour guider ces nouveaux lecteurs, ecclésiastiques et enseignants s'efforcent de définir les « bonnes lectures ». C'est le début d'un long débat sur le rôle formateur de la lecture, qui met en jeu les fondements de la culture. C'est aussi le début de discussions sur l'apprentissage de la lecture et sur les différentes façons de lire. A ces discours s'ajoutent ceux de bibliothécaires pionniers qui défendent le libre accès à tous les livres. Mais il faut attendre encore un demi-siècle pour que la lecture devienne une valeur consensuelle. Ehistoire de ce retournement, inséparable des grandes mutations culturelles et techniques du XXe siècle, montre à quel point sont en train de changer nos relations aux livres et à la lecture.


    Anne-Marie Chartier est maître de conférences au Service d'histoire de l'éducation de l'INRP. Jean Hébrard est inspecteur général de l'Éducation nationale et professeur associé à l'EHESS.

  • Le cahier propose 17 fiches d'activités en double page et 5 fiches d'évaluation.

  • La romancière, née en 1927, se confie dans un recueil de souvenirs : une enfance passée dans la proximité de grands personnages de l'époque, l'expérience de la guerre et de l'exode ou encore les chemins qui l'ont menée à la littérature

  • Rebecca est une jeune fille d'une communauté amish de Steinbach, Manitoba. Elle a fait du silence son credo. Le jour de son mariage avec Isaac le Bègue est arrivé. La veille, Gram Léa, sa grand-mère originaire de Genève et épouse d'Amos le Craint, lui offre en souvenir de sa vie en Suisse un fer à bricelets en fonte et une pièce de cent sous. Rebecca découvre, sur la pièce de cent sous, le visage de Guillaume Tell. Cet homme, elle en est sûre, lui est désigné par le ciel et l'attend quelque part pour l'épouser.
    « La nuit avance, Rebecca ! Avance et garde en vue les phares de la transcanadienne au loin, avance, au bout du chemin, à droite, les pommiers, la cahute du téléphone, les barbelés et les derniers piquets de nos champs, marche encore, la route, et puis la bretelle du highway. La nuit s'efface. »

  • En 1982, Alain Hébrard, pionnier des Staps, soutient une thèse, jusque-là inédite, de psychologie sur « La représentation du corps en mouvement en pédagogie du geste sportif ». À partir de la phénoménologie de Maurice Merleau-Ponty et Paul Ricoeur, il ouvre l'étude du corps en action à l'adaptation au milieu. Quelles conséquences pour la perception du corps vécu pour le sujet en action ? Quelle pédagogie de l'image du corps au coeur de la conduite motrice ? Le livre, précédé d'une préface de l'auteur résumant les enjeux de son parcours scientifique et institutionnel, présente pour la première fois comment les Staps ont pu s'instituer en France entre philosophie du corps, sciences cognitives et théorie de l'action.

  • L'auteur raconte à la première personne, son enfance heureuse au milieu d'une famille attentive, soucieuse de morale en ce début du XXe siècle, ouverte au monde et à la liberté de penser maçonnique.
    Puis, jeune femme, elle aborde les souffrances de la vie. Sa personnalité prend corps petit à petit et s'épanouit lors de son entrée en Grande Loge Féminine de France.
    Le récit continue alors à la troisième personne, ce qui le distancie obligatoirement des évènements et personnages réels. Pleine d'idéal, elle s'insère progressivement dans une société de femmes, où les peurs inconscientes et surtout les incompréhensions douloureuses, alternent avec de grands bonheurs spirituels et fraternels.
    Son âme s'élabore, devient exigeante, s'affine, la lance vers l'infini des philosophies anciennes, rejoignant les avancées éblouissantes des sciences modernes.
    Le passé reste l'ADN de son présent.
    Et c'est une vieille dame de 93 ans, qui désire partager avec ses lecteurs, sa recherche incessante d'équilibre, dans un monde qui la bouscule sans cesse.

  • Plus de quarante ans après son triomphe au petit écran et en librairie, La Demoiselle d'Avignon, la saga culte de Frédérique Hébrard et de Louis Velle, est de retour avec une suite inédite des aventures de Koba et de François Fonsalette. Ils vous emmèneront de leur mariage au couronnement de Kristina III, en passant par une île déserte... Un nouvel épisode à la hauteur de la devise de la Kurlande :
    « Sans essayer n'aucun succès. »

  • Gorges chaudes

    Daniel Hébrard

    Pour un garçon doté d'une vitalité exceptionnelle et d'une irrépressible joie de vivre, la campagne cévenole est l'endroit idéal pour jouir d'une enfance libre et heureuse. Le jeune Daniel en profite sans vergogne. Il est beau, fort, agile, gourmand, rieur. Il n'a peur de rien. Mais dans les Cévennes des années 50, et particulièrement dans le bassin minier, le monde est en train de changer. La France de l'après-guerre a d'énormes besoins énergétiques. Il faut extraire de plus en plus de charbon. Il faut produire à moindre coût. Le monde paysan doit s'effacer devant les modes de vie que génère l'industrialisation. Il convient d'apprendre dès le plus jeune âge à se plier aux dures lois de la productivité. Pour Daniel, cette soumission à laquelle veut le contraindre l'école et sa famille est inacceptable. L'enfant heureux devient vite un adolescent rebelle dont la sensualité débordante va troubler profondément l'ordre moral qu'impose la dureté des temps. Sa beauté, sa capacité de séduction le conduisent rapidement à devenir un objet de scandale qui fait le malheur de sa mère et le désigne à l'opprobre des bien-pensants. Une véritable chape de plomb tombe sur les épaules de l'adolescent qui jamais ne cédera. Poussé par son irrésistible appétit des femmes, il va semer autour de lui le désordre et le malheur, jusqu'au jour de ses dix sept ans où il pourra enfin s'enfuir et s'engager dans la marine. Dans ce récit autobiographique d'une rare crudité, on retrouve la verve lyrique et le souffle épique dont Daniel Hebrard a fait la magnifique démonstration dans ses deux premiers romans : Les Hommes forts et Tous soleils bus.

empty