Les Quatre Chemins

  • Au début des années soixante et pendant vingt ans, l'Etat a déplacé avec constance et méthode des centaines d'enfants réunionnais pour repeupler les campagnes françaises.
    Jean-Jacques Martial fut l' un de ces enfants. Arraché à son île à six ans, déplacé de foyers en familles, abus par son père adoptif, il nous livre ici le témoignage sobre et bouleversant de son enfance volée.

  • Contes de Noël

    Daniel Couturier

    Quatre contes très originaux (dont un adapté pour la Radio bavaroise) qui présentent Noël sous un jour inattendu.

    1 autre édition :

  • L'émouvant témoignage, simple et touchant, d'une femme de la terre.

    Malgré toutes les difficultés qui ont émaillé sa vie de femme, de mère et d'éleveuse, depuis bientôt soixante ans, du matin au soir, par tous les chemins et par tous les temps, Laure Faudon mène, avec le même bonheur, ses brebis, " de vraies préalpes ", aux champs.
    Parce qu'elle a entendu les leçons de Dame Nature, sa compagne en solitude, ses paroles de pastresse prennent souvent l'accent d'une philosophie. Mais rien n'est sentencieux dans ses réflexions faites, au contraire, d'éviden- ces, de simplicité, d'humour et de logique très personnelle.
    Ici, est écrite, sans fioritures, la vérité d'une " femme des bois " pour qui " le gardage des brebis est une maladie qu'il faut attraper en naissant si l'on veut bien le pratiquer " et que seule a toujours motivé, de Varages (83) à Auribeau, la fierté d'entretenir, plutôt qu'un gros, un beau troupeau.

  • Préface de l'édition française par Pierre Assouline.
    La version originale est reprise en fin d'ouvrage.
    Attention : Ce petit livre est un grand livre.

    Ces Instructions aux soldats britanniques, qui prennent la forme de ce petit guide, ont été distribuées à tous les soldats britanniques qui ont débarqué en France en 1944.
    Il s'agissait de leur expliquer ce qu'était la France à cette époque et leur donner un manuel de savoir vivre pour qu'ils se comportent bien et représentent dignement l'Angleterre.
    Ce texte est drôle, car il n'évite pas les clichés et les mises en garde sur les femmes, l'alcool et les français en général, sans jamais s'en moquer.
    Ce texte est remarquable, car il fait preuve d'un immense respect - pour ne pas parler d'admiration - de la Grande Bretagne envers la France.
    Ce texte est émouvant, si l'on veut bien se rappeler qu'il fut donné à des soldats - souvent très jeunes - dont beaucoup sont morts avant même de fouler le sol français.

  • Fils et petit-fils de puisatier et de sourcier Jean-Louis Briançon aime pas- sionnément son métier : installé à Entrepierres, dans les Alpes de Haute- Provence - département où l'on connait la valeur de l'eau - il est appré- cié dans la France entière pour la qualité de ses ouvrages et la certitude avec laquelle il garantit l'eau à ses clients avant de commencer à creuser ;
    « C'est simple, si je ne trouve pas l'eau je refuse d'être payé » écrit-il dans ce livre.
    Par des descriptions réalistes, souvent pleines d'humour, un foisonnement d'anecdotes, incroyables ou pittores- ques, l'auteur nous entraîne « au fond ».
    Et c'est avec tristesse que l'on apprend que son métier va disparaitre « faute de combattants » et qu'il est sans doute le dernier à l'exercer.
    « Certains puits sont de véritables oeuvres d'art et mériteraient d'être réha- bilités et classés monuments historiques ;
    Alors, le travail reprendrait, si on si inté- ressait. » « Chaque puits cache un trésor » dit-on ; Jean-Louis Briançon nous livre, là, le plus précieux de sa collection :
    Trente années d'une existence vouée à dompter les sources pour l'unique bonheur de les voir, ensuite, nourrir la vie.

  • Lucien Toreilles et François, son neveu, nous livrent les clefs de l'uni- vers des pêcheurs de la Méditerranée, dans un témoignage authentique et passionné.

    Fidèle depuis plus d'un demi-siècle à cette portion de Méditerranée qui va d'Agay à Saint-Aygulf, Lucien Torreilles regarde aujourd'hui SA mer comme il ne l'avait jamais vue : savourant après-coup tout le plaisir qu'elle et ses sacrés pointus - l'embarcation typique de la mare nostrum - lui ont procuré.
    À bord du Lucien, de la Lolotte- Fernande, ou de L'Enchanteur, le pescadou le plus photographié de la côte, nous invite à revivre les meilleurs moments de son dur mais néanmoins fabuleux métier d'artisan-pêcheur.
    Caler, sarper, fouiner et salabrer ; cuire les filets et les voiles ; méletières, tré- mails, haveneau et sardinal ; lamparo et enseignures ; sars, chapons, bogues, holothuries, tomates de mer, dorées, rouquiers, bonites et palamides ; île des Vieilles, Cap Roux et Camp-Long ; labé, gabians et « calme blanc » sont des termes familiers du monde fascinant auquel Lucien et son neveu François nous initieront au cours d'une passion- nante évocation de leurs souvenirs communs sur fond d'Estérel, avec vue sur l'âme de la mer.

  • Au détour d'une route, au bord d'une rivière, au creux des vallées, partout en France on élabore des produits exceptionnels qui sont au coeur de notre gastronomie et de notre culture.
    Et puis il y a les vignes et les vignerons qui, chacun sur leur terroir et dans le respect de leurs traditions, élaborent des vins singuliers qui leur ressemblent. C'est à la découverte de ces produits et de ces vins que nous vous invitons sur ces chemins gourmands.
    Le livre se compose de 3 parties :
    L'histoire du pacherenc du Vic-Bilh : D'où nous vient le drôle de nom de ce vignoble planté sur ces collines aux confins du Gers et du Béarn ? Quelles sont ces terres prodigues capables d'offrir un vin blanc moelleux réputé mais aussi de surprendre avec ses cuvées de blanc sec ? Quelles sont ces Barriques d'Or et qui sont ces vignerons qui vendangent même la nuit de la Saint Sylvestre ?
    Des recettes : de la Cocotte de foie gras de canard et chasselas aux Croquant et figues rôties aux noix en passant par les huitres en crépinettes gourmandes ou le lièvre à la mode d'Aquitaine, Alain Dutournier nous offre quelques-unes de ses plus belles recettes, toutes accompagnées de conseils pour choisir les vins les mieux appropriés.
    Des adresses : nous avons sélectionné pour vous quelques sites à visiter ainsi que des restaurants, des auberges et des commerces de qualités.
    Vous pourrez y faire vos courses, prendre un repas ou vous y reposer en toute confiance.

  • Célèbre dans le monde entier, la Villa Savoye, construite par Le Corbusier entre 1929 et 1930, est devenue un bâtiment emblématique de l'architecture du XXe siècle. Mais qui sont Pierre et Eugénie Savoye qui ont commandé cette maison de campagne ? Pourquoi ont-ils fait appel à Le Corbusier ? Quelle vie ont-ils menée dans cette demeure qu'ils baptisèrent « Les heures claires » ?

    Jean-Marc Savoye est le petit fils de Pierre et Eugénie Savoye. En s'appuyant sur des documents et des souvenirs de famille, il s'attache à raconter l'histoire de cette Villa et de ceux qui l'habitèrent. Pour différentes raisons, il n'y a pas d'archives familiales. C'est Jean-Philippe Delhomme, fasciné par cette maison depuis longtemps, qui d'une quinzaine d'illustrations réinvente avec son imaginaire et son talent, la vie dans cette villa.
    Occupée pendant la guerre, transformée en exploitation agricole, sauvée de la démolition par la mobilisation d'architectes du monde entier et le soutien d'André Malraux, aujourd'hui monument historique visité par 40.000 personnes chaque année, la Villa garde intacte son charme et son pouvoir de fascination.

  • Le fromage de Gruyère de Françoise Barbin Lecrevisse.
    Le gruyère est un fromage suisse qui tire son nom de la Gruyère, un district du canton de Fribourg, où il est fabriqué.
    Il bénéficie d'une A.O.C suisse depuis 2001.

  • Pour le centenaire de la guerre de 14-18 et à l'occasion des soixante-dix ans de la mort de Marc Leclerc, voici enfin la réédition de ses poèmes-souvenirs du temps des tranchées.
    Tour à tour journaliste, dessinateur, décorateur, chansonnier, poète, Marc Leclerc (1874-1946) est, par l'indéfectible attachement qu'il montra dans ses oeuvres pour sa terre d'Anjou, entré dans le coeur de sa chère province pour toujours.
    Car, inspiré en cela par les ombres tutélaires de François Villon et Rabelais, il chercha à renouer dans ses écrits avec la langue populaire de sa douce province, inventant les rimiaux pour inlassablement chanter sa beauté.
    Mobilisé en 1914-1918 comme des millions de français, rattrapé en quelque sorte par une tradition familiale qui aurait dû l'amener sur les traces de son père et son grand-père, militaires de carrière, Marc Leclerc fait une guerre plus qu'honorable : blessé trois fois, de Ribécourt à Montdidier, du fort de Vaux à Verdun, il termine la guerre à l'arrière, en Corse.
    Démobilisé en 1919, il reçoit la légion d'honneur à titre militaire.
    De son expérience au front, le poète, désormais reconnu, rapportera trois recueils de rimiaux qui font écho à cette Grande Guerre qui marqua l'Histoire. Il était temps, alors que nous commémorons le centenaire du premier conflit mondial et soixante-dix ans après la disparition du grand poète, de rééditer ces touchants poèmes qui font revivre les joies et les peines de ces Poilus qui connurent l'enfer de la première guerre « moderne ».
    Une occasion de plus de redécouvrir le grand poète que fut Marc Leclerc !

  • Le parcours de Jacques Gohier, personnalité unanimement reconnue en Sarthe et au-delà, méritait bien une rétrospective ;
    La voici, vivante et colorée, à la manière de ses écrits.

    « Un parcours dont je ne suis pas responsable ! »... Voici comment Jacques Gohier, à la fois sérieusement et malicieusement, qualifie ses aventures culturelles.
    Car, de l'Algérie au Canada, de l'Aveyron à la Sarthe, son cheminement associatif et son destin d'auteur ne se sont construits que de rencontres fortuites et d'opportunités inattendues.
    Ainsi, au gré de ce « jeu de la culture et du hasard » accepté de bonne grâce, il a su explorer toutes les formes d'actions et d'écritures, s'adresser à tous les publics, et garder intacte sa passion de la langue française.

  • L'auteur, en totale confiance, a pu assister à la tuée du cochon dans une ferme des Alpes de Haute-Provence, et en a rapporté un témoignage écrit et sonore émouvant autant que haut en couleurs.

    « ... et l'âne dit au cochon : méfie-toi du soir où elle ne t'apportera pas à manger. » Aujourd'hui, la grand-mère a supprimé les repas du beau cochon qu'elle a commencé d'élever au biberon il y a un an.
    Ce cochon sera sacrifié demain. C'est ainsi que de tout temps, dans la vallée des Duyes, on fête ensemble saint Blaise et saint Cochon ; les martyrs vont par deux. On a toujours fait ça ; un rite ?
    Une habitude ?
    « À la campagne y'a qu'un mot pour le dire : la tradition. » Ainsi ce livre nous fait-il vivre Le Jour du cochon, de la mise à mort à la fabrication des andouillettes grasses, comme si nous étions « nés natifs » de cette vallée où l'auteur a vécu « étran- ger du dedans », apopté par les gens d'ici.
    Au cours d'une minutieuse et trucu- lente description, par la magie d'un verbe très fleuri, le lecteur, devenu malgré lui acteur-complice, lit comme les autres parlent : quelle saveur d'écriture et quel régal !

  • Au détour d'une route, au bord d'une rivière, au pied d'une colline, partout en France on élabore des produits exceptionnels qui sont au coeur de notre cuisine, de notre gastronomie et de notre culture.
    C'est à la découverte de ces produits, ancrés dans leur terroir, qui sont sources de fierté pour leurs producteurs et de plaisir à partager pour tous, que nous vous invitons sur ces chemins gourmands.
    Trois étapes ponctueront votre lecture :
    L'histoire de la saucisse de Montbelliard : Comment la fabrique-t-on ? Est-il vrai que César, déjà, en parlait ? Qu'est ce qu'un tuyé ? Qui sont les Compagnons du Boitchu ?
    Des recettes : de la Montbéliard en potée à la Tarte des faubourgs de Besançon en passant par le Duo de morilles géantes et Montbéliard déstructurée au savagnin nous vous proposons quinze recettes originales et faciles à réaliser, accompagnées de conseils pour choisir les vins qui les accompagnent le mieux.
    Des adresses : nous avons sélectionné pour vous des restaurants, des auberges et des commerces de qualités. Vous pourrez y faire vos courses, prendre un repas ou vous y reposer en toute confiance.

  • Au détour d'une route, au bord d'une rivière, au pied d'une colline, partout en France on cultive et on élabore des produits exceptionnels qui sont au coeur de notre cuisine, de notre gastronomie et de notre culture. C'est à la découverte de ces produits, ancrés dans leur terroir, qui sont sources de fierté pour leurs producteurs et de plaisir à partager pour tous, que nous vous invitons sur ces chemins gourmands.
    Trois étapes ponctueront votre lecture :
    L'histoire du cassis : Comment le cultive t-on et depuis quand ? Qui a pris l'initiative de faire de la liqueur et de la crème ? Comment s'entendent dans cette Bourgogne viticole le cassis et la vigne ? Quel rôle joua le fameux chanoine Kir ?
    Des recettes : du Tartare de cassis à la daurade au Clafoutis au cassis en passant par la Tartine de foie gras poêlé au cassis balsamique nous vous proposons quinze recettes originales et délicieuses. Faciles à réaliser, elles sont toutes accompagnées de conseils pour choisir les vins qui les accompagnent le mieux.
    Des adresses : nous avons sélectionné pour vous des restaurants, des auberges et des commerces de qualités. Vous pourrez y faire vos courses, prendre un repas ou vous y reposer en toute confiance.

  • Au détour d'une route, au pied d'une colline, au bord d'une rivière, partout en France on élabore des produits exceptionnels, qui sont au coeur de notre cuisine, de notre gastronomie et de notre culture. C'est à la découverte de ces produits, ancrés dans leur terroir, qui sont source de fierté pour leurs producteurs et de plaisirs à partager pour tous, que nous vous invitons sur ces chemins gourmands. Trois étapes ponctueront votre lecture : L'histoire du crottin de Chavignol : quand est né ce petit fromage rond devenu aujourd'hui si célèbre ? Quel rôle particulier jouèrent les femmes dans sa fabrication ? Quelles traditions président aujourd'hui encore à sa fabrication ? Des recettes : de la Chavigolette au Clafoutis au crottin en passant par les Paupiettes de crottin au Sancerre, nous vous proposons dix-sept recettes originales et faciles à réaliser et des conseils pour choisir les vins qui les accompagnent le mieux. Des adresses : nous avons sélectionné pour vous des restaurants, des auberges, des producteurs et des commerces. Vous pourrez y faire vos courses, prendre un repas ou vous y reposer en toute confiance. Bonne route et bon appétit !

  • Qui aurait pu croire en 1896, lors des premiers jeux Olympiques modernes à Athènes, que la flamme olympique en route pour Pékin soulèverait, un siècle plus tard, tant de polémiques et de passions ? Pour le Français Pierre de Coubertin, aristocrate libéral et pacifiste à l'origine de la renaissance des Jeux, le sport devait pourtant permettre aux athlètes du monde entier de s'affronter et de se dépasser dans la loyauté, le respect et la fraternité. Or, ces valeurs ont-elles réellement survécu à ce XXe siècle, marqué par tant de guerres et de conflits ? Mieux : alors que dans les années 80, les Jeux sont menacés de disparition par des boycotts successifs, par quel miracle le Comité international olympique a-t-il réussi à rétablir son autorité ? Quel rôle cette entité, au fonctionnement si opaque, joue-t-elle dans la répartition de la masse ahurissante d'argent générée par les sponsors et les droits de retransmission ? En définitive, les anneaux olympiques sont-ils toujours le symbole des peuples unis dans le sport pour la paix ou sont-ils devenus le logotype d'une multinationale prospère et puissante qui règne sur le sport international ? Cette histoire documentée et passionnante de bout en bout aborde l'ensemble de ces questions majeures qui attisent aujourd'hui le débat autour de l'olympisme et de ses valeurs.

  • Au détour d'une route, au bord d'une rivière, dans les alpages, partout en france on élabore des produits exceptionnels qui sont au coeur de notre cuisine, de notre gastronomie et de notre culture.
    C'est à la découverte de ces produits, ancrés dans leur terroir, qui sont source de fierté pour leurs producteurs et de plaisirs à partager pour tous, que nous vous invitons sur ces chemins gourmands. trois étapes ponctueront votre lecture : l'histoire du beaufort : depuis quand le connaît-on ? où et comment le fabrique-t-on ? quelles sont les vaches qui peuvent donner du lait et combien de litres en faut-il pour un seul fromage ? quelles sont les particularités du beaufort " chalet d'alpage " ? quelles sont les règles de l'affinage ? des recettes : des crozets au beaufort aux madeleines au beaufort en passant par la fondue au champagne ou le soufflet au vieux beaufort, nous vous proposons quinze recettes originales et délicieuses.
    Faciles à réaliser, elles sont toutes accompagnées de conseils pour choisir les vins les mieux appropriés. des adresses : nous avons sélectionné pour vous des restaurants, des auberges et des commerces de qualité. vous pourrez y faire vos courses, prendre un repas ou vous y reposer en toute confiance.

  • Au détour d'une route, au pied d'une colline, au bord d'une rivière, partout en France on élabore des produits exceptionnels qui sont au coeur de notre cuisine, de notre gastronomie et de notre culture. C'est à la découverte de ces produits, ancrés dans leur terroir, qui sont source de fierté pour leurs producteurs et de plaisirs à partager pour tous, que nous vous invitons sur ces chemins gourmands. Trois étapes ponctueront votre lecture : L'histoire du chapon de Barbezieux : c'est sans doute à Barbezieux que naquit le chapon français. On en trouve la trace dès 1591. Pourtant, il faillit disparaître. Comment l'a-t-on sauvé de l'oubli ? Qui sont ces éleveurs passionnés qui ont décidé de reprendre sa production ? Un destin étonnant pour une volaille d'exception. Des recettes : de la fricassée de chapon à la ballottine de chapon en passant par le chapon au pot, nous vous proposons quinze recettes originales. Faciles à réaliser elles sont toutes accompagnées de conseils pour choisir les vins les mieux appropriés. Des adresses : nous avons sélectionné pour vous des restaurants, des auberges et des commerces de qualité. Vous pourrez y faire vos courses, prendre un repas ou vous y reposer en toute confiance.

  • La cuisine et la gastronomie françaises reposent sur des produits et des savoir-faire exceptionnels.
    Mais pour beaucoup, cette cuisine est également portée par des plats emblématiques comme la choucroute. Tout le monde croit la connaître, mais son histoire est étonnante et les façons de la cuisiner offrent d'infinies possibilités. C'est à la découverte de ce monument de la cuisine française que nous vous convions ici. Trois étapes ponctueront votre lecture : ? L'histoire de la choucroute : d'où nous vient cette sürkrüt, pour reprendre le mot alsacien qui se traduit littéralement par chou acide ? Il se pourrait bien qu'elle nous arrive de Chine où l'aurait découverte le terrible Attila, venu assiéger Metz (en 451 av.
    J.-C.). Ce qui est certain, c'est que de Dumas à Curnonsky, tous les gastronomes s'en sont régalés et qu'ils continuent ! ? Des recettes : de la Choucroute royale de Strasbourg aux Samoussas de choucroute de l'Aube en passant par la Salade de choucroute ou la soupe de choucroute, nous vous proposons quinze recettes originales, souvent créées par des chefs de talent. Faciles à réaliser, elles sont toutes accompagnées de conseils pour choisir les vins les mieux appropriés.
    ? Des adresses : nous avons sélectionné pour vous des restaurants, des auberges et des commerces de qualité. Vous pourrez y faire vos courses, prendre un repas ou vous y reposer en toute confiance.

  • L'anthologie du sacavin

    Marc Leclerc

    Enfin, l'Anthologie du sacavin est rééditée. Dans ce classique de l'oenophilie, on retrouvera la fine fleur de la littérature française depuis le moyen âge jusqu'au début du XXe siècle. La lecture de cette anthologie est un truculent voyage au pays du bon vin et de la douceur de vivre.
    Tour à tour journaliste, dessinateur, décorateur, chansonnier, poète, Marc Leclerc (1874-1946) est, par l'indéfectible attachement qu'il montra dans ses oeuvres pour sa terre d'Anjou, entré dans le coeur de sa chère province pour toujours.
    Car, inspiré en cela par les ombres tutélaires de François Villon et Rabelais, il chercha à renouer dans ses écrits avec la langue populaire de sa douce province.
    Après la première guerre mondiale, le poète, reconnu, enchaîne les travaux bibliographiques, notamment l'Anthologie des écrivains morts à la guerre, puis Poètes angevins d'aujourd'hui.
    D'aucuns considèrent l'Anthologie du Sacavin - ou « recueil des plus excellents propos et discours (vers et prose) qu'inspira le glorieux, subtil et généreux vin d'Anjou aux auteurs de tous les temps et à quelques autres », comme le savoureux fleuron de ces travaux. Bien que modestement l'auteur nous prévienne : « Qu'on veuille bien ne chercher autre chose en ce recueil, écrit-il dans son avant-propos, que ce qui j'y ai voulu mettre, avec un éclectisme qui va parfois jusqu'à la plus défaillante indulgence : quelques plaisants propos recueillis de-ci de-là au cours de mes lectures et que j'ai pensé propres à servir le renom de ce Nectar dont l'Anjou se glorifie à juste titre depuis si longtemps. » C'est avec un plaisir sans mélange que nous vous invitons à découvrir, à votre tour, les plus belles pages qu'a inspiré l'amour du bon vin, depuis les premiers troubadours jusqu'au début du XXe siècle.
    Un double régal pour les assoiffé(e)s de poésie et de joie de vivre que sont les amateurs de bon vin !

empty