Sylvestre Huet

  • Pour comprendre les enjeux de la question climatique, cristallisés autour de la Conférence Paris Climat 2015, le journaliste scientifique Sylvestre Huet résume de manière claire et accessible, ce que tout citoyen doit savoir :
    Pourquoi l'urgence climatique n'existe pas et pourquoi c'est un problème majeur ?
    Pourquoi il n'est pas utile d'écouter les climatosceptiques ?
    Pourquoi l'innovation technologique est indispensable mais pas suffisante ?
    Pourquoi la Convention Climat de l'ONU est nécessaire mais pas suffisante ?...
    Le seul ouvrage sans concessions qui déconstruit aussi bien les discours militants catastrophistes que ceux tenus par les climatosceptiques, ainsi que les discours marketing des politiques et des économistes de la croissance verte...

  • Le livre L'imposteur, c'est lui répond au dernier succès de librairie de Claude Allègre, intitulé L'imposture climatique (meilleure vente Relay semaine du 17 mars). Rédigé par Sylvestre Huet, journaliste à Libération, c'est un réquisitoire argumenté démontrant que Claude Allègre a dupé ses lecteurs et les médias.
    Ce livre rétablit la vérité point par point. Il relève de nombreuses erreurs factuelles. Prouve que Claude Allègre a falsifié des graphiques scientifiques. Qu'il a calomnié de nombreux scientifiques. Démontre que sa présentation des sciences du climat est mensongère ou erronée, comme celle des textes et du fonctionnement du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) ou sa dénonciation d'un système « totalitaire et mafieux » régissant les laboratoires de climatologie.
    /> L'ouvrage de Claude Allègre se révèle être une tentative de manipulation de l'opinion publique alors que cette dernière joue un rôle important dans la prise de décision politique sur la prévention du danger climatique. C'est pourquoi de nombreux scientifiques se mobilisent pour le dénoncer et ont apporté leur concours à l'auteur. Des dénonciations partielles de cette manipulation ont commencé sur Internet : la révélation de « l'affaire Grudd » - auteur de l'un des graphiques falsifiés par Claude Allègre - a été vue plus de 45 000 fois en 36 heures sur le blog Sciences2 tenu par Sylvestre Huet et dont la fréquentation (près de 5 millions de pages vues en un an) sera une rampe de lancement pour le livre.
    Depuis la sortie de L'imposture climatique, le débat monte avec la participation de Claude Allègre à des émissions comme « L'objet du scandale » de Guillaume Durand sur France 2, de très nombreux articles de presse écrites et sur internet. Mais il manque à ce débat une opération vérité sur l'ensemble de l'ouvrage. C'est ce que permet le livre de Sylvestre Huet. La question est d'importance car, y lit-on : « S'il a raison, la géopolitique du climat est fondée sur du sable. S'il a tort, il est nécessaire que cela se sache. »

  • Les calottes de glace sont-elles éternelles ? Comment le climat des 1 000 dernières années a-t-il évolué ? En quoi le changement produit par l'homme est-il inédit ? Comment les gaz à effet de serre influencent-ils le climat ? La sécurité alimentaire est-elle en danger ? La France est-elle un bon élève du climat ?
    Le changement climatique en cours constitue un défi majeur pour l'humanité. La température a augmenté d'1.2° C en moins d'un siècle. Le niveau marin grimpe sous l'effet du réchauffement des eaux et de la fonte des glaces. Les vagues de chaleur battent des records de température, la biodiversité est durement touchée. Pourtant, depuis le premier rapport du GIEC, puis la signature de la convention-cadre de l'ONU en 1992, le CO2 continue de monter. Parce que les politiques à déployer réclament des transformations économiques, sociales, culturelles et technologiques d'une telle envergure qu'elles se heurtent à des intérêts puissants, aux menaces sur nos emplois et nos modes de vie.
    En 100 questions/réponses, ce livre donne les repères indispensables pour comprendre l'évolution climatique de la Terre et les risques concrets pour nos sociétés afin que chaque citoyen prenne la mesure des changements en cours et agisse.

  • Écrire l'histoire de l'Univers, tel est l'objectif commun aux physiciens des particules et aux astrophysiciens. Pour y parvenir, ils combinent deux approches : la voie de l'infiniment petit, que l'on emprunte via de gigantesques accélérateurs comme le LHC, et celle de l'infiniment grand, dont le laboratoire est l'Univers. Et celui-ci conserve encore bien des secrets... Entre mécanique quantique et relativité générale, la physique des infinis bouscule nos certitudes et ouvre des perspectives vertigineuses.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Écrire l'histoire de l'Univers, tel est l'objectif commun aux physiciens des particules et aux astrophysiciens. Pour y parvenir, ils combinent deux approches : la voie de l'infiniment petit, que l'on emprunte via de gigantesques accélérateurs comme le LHC, et celle de l'infiniment grand, dont le laboratoire est l'Univers. Et celui-ci conserve encore bien des secrets... Entre mécanique quantique et relativité générale, la physique des infinis bouscule nos certitudes et ouvre des perspectives vertigineuses.

  • Du nucléaire aux gaz de schiste, en passant par les OGM et les nanotechnologies, les controverses sociotechniques se multiplient. Débordant le champ de la communauté scientifique, les débats entremêlent intérêts économiques, questions éthiques, problématiques sociales et politiques.
    En diffusant ces controverses dans les différentes sphères de la société, les médias jouent un rôle essentiel.
    Le journaliste scientifique a-t-il simplement vocation à rendre compte des controverses ? Est-il un acteur à part dans ces débats ? Comment rend-il compte des conflits inhérents et de leur dimension « extra-scientifique » ? Comment fonctionne la chaîne d'information scientifique face à de tels enjeux économiques et politiques ? Les relations entre acteurs, notamment au sein des rédactions, sont-elles reconfigurées en situation de controverse ?
    /> Pour répondre à ces questions générales, trois études de ces controverses sont ici ciblées, renvoyant à des préoccupations citoyennes majeures : le changement climatique, les perturbateurs endocriniens et les organismes génétiquement modifiés.
    Une analyse qui permet de mieux comprendre les controverses, les pratiques des journalistes scientifiques et leur place particulière dans une profession en mutation.

empty