Prosper-Olivier Lissagaray

  • Ce livre, vendu à plus de 65 000 exemplaires depuis sa réédition en 1967 dans la « Petite collection Maspero », reste un grand classique. Son auteur, acteur et témoin de la Commune de Paris, se mit au travail au lendemain de la défaite et ce travail dura vingt-cinq ans. Il a enquêté avec acharnement auprès de tous les survivants, dans l'exil à Londres, en Suisse, puis consulté tous les documents disponibles à l'époque.
    Le résultat est cette « somme », qui n'est pas seulement un récit historique événementiel, de l'insurrection à la répression : elle est un tableau de tous les courants de la pensée sociale, de tous les affrontements internes, un bilan des réalisations ou des tentatives, « mesures éparses, tôt dispersées au vent de la lutte et des divergences, mesures significatives pourtant », qui caractérisent, pour Jean Maitron, cette Commune qui fut « un trait d'union plutôt qu'une coupure dans l'histoire du mouvement ouvrier français ».
    « La dernière barricade des journées de Mai, écrit Lissagaray, est rue Ramponneau. Pendant un quart d'heure, un seul fédéré la défend. Trois fois il casse la hampe du drapeau versaillais. Pour prix de son courage, le dernier soldat de la Commune réussit à s'échapper. » La légende veut que ce dernier combattant anonyme ne fut autre que Lissagaray lui-même : tant il est vrai que chez lui la modestie de l'historien va toujours de pair avec la ténacité et l'intransigeance du militant.

  • Prosper-Olivier Lissagaray (1838-1901), journaliste socialiste-républicain, rallie la Commune dès le premier jour. Après la défaite des insurgés, il réussit à s'enfuir. Exilé à Bruxelles puis à Londres, il commence une contreenquête à la campagne de publications versaillaises avec l'objectif de rétablir les faits, vrais et vérifiés. La première édition du livre parait en 1876.
    Ce livre est la réédition de la deuxième édition française du texte, en 1896, au moment où l'auteur, rentré en France après l'amnistie de 1880, reprend l'ensemble du dossier avec l'ambition d'être le plus exact possible : « le vainqueur guettera la moindre inexactitude pour nier tout le reste. » C'est le plus beau témoignage, par l'un de ses défenseurs, de ce qu'a pu être la Commune de Paris, à la fois revendication sociale et expérimentation politique. « Lissa » restitue, dans une langue vive et accessible, l'histoire, au jour le jour, de la plus importante tentative de libération politique du xixe siècle.

  • Écrites au cours des semaines qui suivirent l'écrasement de la Commune de 1871, ces Huit journées de mai sont tout autant le reportage d'un journaliste plongé dans la guerre civile, un témoignage historique, qu'un manifeste pour la liberté et l'égalité.
    Lissagaray est connu pour sa magistrale Histoire de la Commune, publiée en 1876. Avant cela, en 1871, échappant de justesse au carnage mené par les Versaillais, il publia à chaud le récit de cette Semaine sanglante pour laver l'honneur des victimes et instruire les générations futures.
    Récit palpitant et d'une rare vivacité, Lissagaray nous conduit de barricades en barricades, suivant les gardes nationaux et le petit peuple de Paris. Nous y côtoyons les lâchetés de certains, mais aussi l'héroïsme d'hommes, de femmes anonymes prenant les armes pour défendre leurs vies tout autant que leurs idéaux.

  • BnF collection ebooks - "Neuf août 1870. En trois journée, l'Empire a perdu trois batailles. Douay, Frossard, Mac-Mahon se sont laissé isoler, surprendre, écraser. L'Alsace est persue, la Moselle découverte, ERmile Ollivier a convoqué le Corps législatif. Depuis onze heure du matin, Paris tient la place de la Concorde, les quais, la rue de Bourgogne, encercle le Palais-Bourbon."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • « D'où jaillirent les inconnus du 18 mars 1871 ? Qui a provoqué cette journée ? Qu'a fait le Comité Central ? Quelle a été la Commune ? Comment tant de milliers de Français patriotes, républicains, ont-ils été, par des Français, massacrés, jetés hors de leur patrie, longtemps reniés par des républicains ? Où sont les responsabilités ? Les actes vont le dire. »

  • Extrait : "Neuf août 1870. En trois journée, l'Empire a perdu trois batailles. Douay, Frossard, Mac-Mahon se sont laissé isoler, surprendre, écraser. L'Alsace est persue, la Moselle découverte, ERmile Ollivier a convoqué le Corps législatif. Depuis onze heure du matin, Paris tient la place de la Concorde, les quais, la rue de Bourgogne, encercle le Palais-Bourbon." À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de qualité de grands livres de la littérature classique mais également des livres rares en partenariat avec la BNF. Beaucoup de soins sont apportés à ces versions ebook pour éviter les fautes que l'on trouve trop souvent dans des versions numériques de ces textes. LIGARAN propose des grands classiques dans les domaines suivants : o Livres rares o Livres libertins o Livres d'Histoire o Poésies o Première guerre mondiale o Jeunesse o Policier

empty