Laurent Delmas

  • Depardieu, hors normes

    Laurent Delmas

    • Larousse
    • 21 Octobre 2020

    De 1970 à 2020, le portrait inédit d'une légende du cinéma.

    Près de 200 films, dont Les Valseuses, Le Dernier Métro, Loulou, Astérix ; des rôles emblématiques et inoubliables, dont Cyrano de Bergerac, Jean de Florette, Jean Valjean ; des partenaires talentueux, tels Catherine Deneuve, Patrick Dewaere, Isabelle Adjani, Carole Bouquet, Jean-Pierre Richard, Fanny Ardant... ; des metteurs en scène incroyables comme Bertrand Blier, François Truffaut ou Claude Chabrol. La carrière de Gérard Depardieu, « ogre » génial du cinéma français et international, est fondée sur des fidélités amicales et professionnelles fortes, des collaborations uniques, une soif de nouveauté incroyable qui a fait les grandes heures du 7e art. Ces rencontres et ces histoires constituent la vie de Depardieu sur grand écran et dessinent les contours d'un acteur hors normes, au talent exceptionnel et aux mille facettes !
    Découvrez ou redécouvrez les plus grands films que Gérard Depardieu illumine de sa présence et, à travers eux, les multiples renaissances d'un acteur devenu légende.

  • Fabuleux, cultes, magistraux... laissez-vous conter l'histoire des 100 films qui ont bouleversé l'histoire du cinéma. Asseyez-vous confortablement et laissez défiler quelques-unes des plus belles scènes des Temps modernes, des Enfants du paradis, de la Vie est belle, de la Leçon de piano ou de 2001, l'Odyssée de l'espace... Redécouvrez pourquoi, de Truffaut à Godard, de Visconti aux frères Coen, il y a des films, mais aussi des acteurs, actrices et scénaristes, qui ont changé notre regard et défrayé la chronique en révolutionnant un art qui ne cessera jamais de nous faire rêver.
    Chaque oeuvre est ici commentée, sa genèse et son sens sont décryptés. Offrez-vous des séances d'anthologie à la rencontre de ces chefs-d'oeuvre éternels ! Laurent Delmas est journaliste et critique de cinéma, chroniqueur et producteur de l'émission On aura tout vu sur France Inter. Il est l'auteur aux éditions Larousse de la Grande histoire du 7e art.

  • De l'invention des frères Lumières jusqu'à nos jours, cet ouvrage propose, à travers 135 rétrospectives consacrées aux différentes facettes de l'histoire du cinéma, un panorama complet du 7e art : films, réalisateurs, acteurs, mouvements et écoles, genres, studios et producteurs. L'iconographie d'une richesse (plus de 400 documents d'archives, affiches, portraits ou photos de films), un glossaire technique, les palmarès complets des grands festivals internationaux, les filmographies des grands réalisateurs et des grands acteurs, permettent de construire une véritable mémoire du cinéma du monde entier.
    Un ouvrage préfacé par Gilles Jacob, président d'Honneur du Festival de Cannes, et dirigé par Laurent Delmas (journaliste et critique de cinéma).

  • De l'invention des frères Lumières jusqu'à nos jours, cet ouvrage propose, à travers près de 140 rétrospectives consacrées aux différentes facettes de l'histoire du cinéma, des débuts du muet jusqu'à la concurrence des nouveaux écrans en passant par les mutations d'Hollywood, un panorama complet du 7e art : films, réalisateurs, acteurs, mouvements et écoles, genres, studios et producteurs.

    L'iconographie d'une grande richesse (plus de 400 documents d'archives, affiches, portraits ou photos de films), un glossaire technique, les palmarès complets des festivals internationaux, les filmographies des grands réalisateurs et des acteurs majeurs, permettent de construire une véritable mémoire du cinéma du monde entier.

  • « Les crimes contre l'humanité transcendent l'individu puisqu'en attaquant l'homme, est visée, est niée, l'Humanité. C'est l'identité de la victime, l'Humanité, qui marque la spécificité du crime contre l'humanité », affirmaient en 1997 les juges du Tribunal international pour l'ex-Yougoslavie à l'appui de leur premier jugement. L'expression même de crime contre « l'humanité » distingue ce crime de tous les autres et souligne son extrême gravité. Mais, si grave soit-il, un crime ne constitue un crime contre l'humanité qu'à condition de comporter des éléments constitutifs précis et de s'inscrire dans une attaque généralisée ou systématique.
    Cet ouvrage propose d'éclairer cette dénomination pénale née à Nuremberg en analysant sa formation en droit international, puis les variations de sa réception au niveau national. Il en explore ainsi la richesse mais pointe aussi ses ambiguïtés au travers des applications passées et présentes, esquissant déjà les transformations à venir.

empty