Douglas Coupland

  • Joueur 1 Nouv.

    Cinq heures, en temps réel, de la vie de cinq personnes réunies dans le bar d'un aéroport lors du cataclysme terminal : il y a Karen, une mère célibataire qui attend un homme rencontré sur internet ; Rick, le barman fauché de l'aéroport ; Luke, un pasteur en cavale ; Rachel, une belle blonde souffrant d'un syndrome autistique et incapable de vrais contacts humains ; et pour finir, une voix mystérieuse connue sous le nom de Joueur_1. Chaque personnage se révèle peu à peu alors que le monde tel qu'on le connaît touche à sa fin.
    Dans la tradition de Kurt Vonnegut et de J. G. Ballard, Douglas Coupland explore ici les crises contemporaines et s'interroge sur l'identité humaine, la société, la religion et la vie après la mort.
    Un huis-clos jubilatoire avant la fin du monde, proche du Goncourt 2020, avec la mordante ironie de Coupland.

  • À quarante ans, Raymond Gunt mène une existence misérable entre une ex-femme qui le méprise, un appartement londonien crasseux et une carrière de cameraman ratée.
    Engagé pour le tournage d'une célèbre téléréalité américaine aux îles Kiribati, en plein océan Pacifique, Raymond s'attend à connaître des jours luxurieux. Mais il attire littéralement les catastrophes les plus extrêmes et les plus imprévisibles...

  • 2001, dans une Floride en technicolor, les trois générations de Drummond, sont réunies pour assister au départ dans l'espace de la cadette Sarah. Ce qui devait être de sympathiques retrouvailles tourne à l'imbroglio où se mêlent lettres anonymes, coups de feu, chantage, kidnapping... Sous la plume de Coupland, la comédie burlesque devient une épopée moderne, une satire irrésistible de notre époque vue à travers la folie d'une famille américaine « moyenne ».

  • Avec cet immense roman devenu monument, Douglas Coupland a écrit le manifeste des imbéciles qui ont eu l'idée de naître entre 1960 et 1980.
    Dans cette nouvelle traduction, Charles Recoursé appose sur le texte de Coupland une poésie et une brutalité dépoussiérante, ainsi que le sens du rythme digne de son génial auteur.
    La génération X est la génération du divorce, du scandale du Watergate, de la récession, du crack et de Donald Reagan.
    Rejetant les promesses consuméristes de l'American Way of Life, Dag, Claire et Andy fuient leur destinée toute tracée pour le désert californien où ils se noient dans l'alcool et enchaînent les sales boulots, les « McJobs ». Sur-éduqués, sous-employés, imprévisibles, sans personne pour les rassurer et aucun modèle à suivre, ils racontent des histoires pour évacuer leur colère.

  • JPod

    Douglas Coupland

    Prenez six programmateurs un tantinet autistes, dont Ethan Jarlewski.
    Enfermez-les dans jPod, un studio de jeux vidéo à Vancouver. Torturez-les à coups d'idées marketing absurdes, comme intégrer une tortue dans un jeu de skateboard. Ils se rebelleront, c'est sûr. Et si en plus la famille un brin timbrée d'Ethan s'en mêle, c'est la chance de se voir embarqué clans un rodéo cybernétique et déjanté où, l'essor de la Chine pourrait bien avoir à faire avec une histoire de karaoké.

  • Enceinte et secrètement mariée, Cheryl Anway griffonne sur un cahier d'écolier ce qui deviendra ses dernières volontés, juste avant que trois élèves, désaxés et déchaînés, mitraillent la cafétéria de son lycée. Quatre personnages dramatiquement touchés racontent alors leur histoire : Cheryl narre calmement sa propre mort ; Jason, le garçon dont tout le monde ignorait qu'il était son mari, encore dévasté par sa mort dix ans après ; Heather, la femme qui essaie d'aimer cet homme anéanti ; et enfin Reg, son père, que la rigidité religieuse a séparé de tous ceux qu'il aimait. Défiant les lois du temps, ce journal intime à quatre voix nous dévoile leurs vies brisées par l'excès de puritanisme et la violence extrême...

  • Las de s'être essayé à toutes les variantes sexuelles possibles pour ne pas trouver l'amour, après une expérience de mort clinique due à une grippe plus qu'à l'énorme quantité de drogues diverses qu'il ingurgite, John, producteur de films d'action à fortes montées d'adrénaline décide, de fuir une vie décadente et dangereuse.
    Susan, star oubliée de la télévision, ex-challenger de concours de beauté pour enfants, ruinée et séparée d'un chanteur de heavy metal raté, est l'unique survivante du crash d'un vol économique. S'éloignant du désastre pratiquement indemne, elle décide de disparaître. Deux âmes en fuite cherchant l'amour à Los Angeles, ville obsédée par la gloire, sont fatalement entrainées l'un vers l'autre...

    Satire sociale et comédie romantique, Miss Wyoming est un classique, un des très grandes réussites romanesques de l'auteur de Generation X, qui contient tous les grands thèmes de son oeuvre.

  • La fin du monde n'a pas eu lieu, la société contemporaine est façonnée par Google, les drones, les téléphones portables, Tinder... Dans ce recueil d'essais et de nouvelles ironiques, Coupland mélange les formes pour mieux dynamiter ce que le vingtième siècle pensait savoir du futur et examiner les façons dont l'humanité compose avec sa conscience. Depuis trente ans, sa façon unique d'observer et comprendre les mécanismes du monde nourrit ses fictions et son écriture.
    Synthèse de ses observations sur tous les aspects de la vie moderne, chaque page d'Obsolescence des données, joyau de l'âge digital, est pleine d'esprit et de surprises.

  • Marshall McLuhan

    Douglas Coupland

    • Boreal
    • 20 Janvier 2011

    Il serait difficile d'exagérer l'importance de Marshall McLuhan et de ses théories sur les communications, mais ses écrits - d'une densité qui peut parfois intimider - sont plus souvent cités que lus. Il n'en demeure pas moins que ses prédictions se sont réalisées : dès le début des années 60, McLuhan a écrit que la culture de l'imprimé, visuelle et individualiste, serait remplacée par ce qu'il appelait l'" interdépendance électronique " pour créer un " village global " que caractérise une identité collective se fondant sur la tribu.

    Le romancier Douglas Coupland considère ce grand intellectuel d'abord comme un artiste pratiquant une sorte d'art conceptuel qui nous fait affleurer des vérités profondes mais parfois obscures sur la façon dont la technologie est en train de transformer le monde et ses habitants. Coupland, lui-même romancier prolifique, sculpteur, peintre, performeur, est un véritable héritier de McLuhan, dont l'oeuvre est l'illustration suprême de son plus célèbre aphorisme : " Le médium est le message. " Écrit avec l'intelligence et l'humour auxquels l'auteur nous a habitués, le McLuhan de Coupland est une révélation.


    L'auteur Écrivain canadien anglais, Douglas Coupland s'est fait connaître par son roman Génération X paru en 1991. Il a à son actif une douzaine de romans et des essais, traduits dans plus de trente langues. Il vit à Vancouver.

  • Génération A

    Douglas Coupland

    Un roman sur la disparition des abeilles et la génération qui vient.
    Douglas Coupland capte une nouvelle fois l'esprit du temps avec humour et profondeur Bienvenue dans le monde de la génération qui vient !

    En écho à son roman culte Génération X, Douglas Coupland nous entraîne dans une narration à cinq voix d'individus caractéristiques de leur génération.

    Dans un futur proche où les abeilles se sont éteintes, cinq personnes se font pourtant piquer ; et comme le monde de l'information et de la consommation décrit par Coupland ne jure plus que par internet, ces cinq personnages vont subir des examens (pourquoi eux ont-ils été piqués ?) et devenir les inoubliables célébrités de leur époque.
    Un scientifique charismatique aux intentions plus que douteuses finit par rassembler cet improbable quintet sur une île canadienne, et l'expérience de piqûre d'abeille qu'ils partagent va les unir d'une façon qu'ils n'auraient jamais pu imaginer...

  • A razor-sharp portrait of a morally bankrupt and gleefully wicked modern man, Worst. Person. Ever. is Douglas Coupland's gloriously filthy, side-splittingly funny and unforgettable novel.

    Meet Raymond Gunt. A decent chap who tries to do the right thing. Or, to put it another way, the worst person ever: a foul-mouthed, misanthropic cameraman, trailing creditors, ex-wives and unhappy homeless people in his wake. Men dislike him, women flee from him.

    Worst. Person. Ever. is a deeply unworthy book about a dreadful human being with absolutely no redeeming social value. Gunt, in the words of the author, "is a living, walking, talking, hot steaming pile of pure id." He's a B-unit cameraman who enters an amusing downward failure spiral that takes him from London to Los Angeles and then on to an obscure island in the Pacific where a major American TV network is shooting a Survivor-style reality show. Along the way, Gunt suffers multiple comas and unjust imprisonment, is forced to re-enact the 'Angry Dance' from the movie Billy Elliot and finds himself at the centre of a nuclear war. We also meet Raymond's upwardly failing sidekick, Neal, as well as Raymond's ex-wife, Fiona, herself 'an atomic bomb of pain'.

    Even though he really puts the 'anti' in anti-hero, you may find Raymond Gunt an oddly likeable character.

  • Liz Dunn est obèse, grincheuse et très lucide sur elle-même. Même si derrière cette morne apparence se cache un esprit acéré par des années d'observation contemplative, elle n'attend rien de sa vie, hormis une imminente opération dentaire et une quantité de films larmoyants loués pour l'aider à passer sa convalescence.
    Sur le parking du vidéo-club où elle vient de récupérer ses mélos, Liz lève les yeux et voit une comète traverser le ciel de cette nuit d'été de 1997. Elle décide de chercher la paix dans son existence plutôt que des certitudes.
    Quelques jours plus tard, alors qu'elle vient d'épuiser son stock de tranquillisants et que le générique de fin du dernier film résonne de violons déchirants, surgit une autre comète, sous la forme d'un jeune homme admis à l'hôpital local avec le nom et le numéro de téléphone de Liz inscrits sur son bracelet médical.
    En cas d'urgence, contactez Liz Dunn...
    Avec un regard ironique et sans concession, Coupland répond à la question posée par les Beatles dans leur célèbre chanson : d'où viennent les gens seuls et où est leur place oe

  • conte new age et acidulé, girlfriend dans le coma dynamite l'american way of life version fin de siècle.
    karen ann mcneil, adolescente et extralucide, tombe dans le coma à la fin des seventies pour se réveiller dix-sept ans plus tard. et que découvre-t-elle ? a l'est, les russes ne sont plus nos ennemis, à l'ouest, l'amour est devenu mortel et, partout, sa génération sombre dans un vaste gouffre existentiel. même richard, son petit ami, a suivi une bien mauvaise direction... par cette fable mystique sur une jeunesse en manque d'idéaux, l'auteur de microserfs et de génération x, brosse le portrait d'une époque désenchantée en quête d'authenticité.
    " après l'ironie douce-amère du roman culte génération x, l'auteur se fait mélancolique et métaphysique pour réussir l'un de ses meilleurs livres à ce jour. " matthieu rémy, rolling stone.

  • Anglais The Gum Thief

    Douglas Coupland

    Roger is a middle-aged 'aisles associate' at a Staples outlet, condemned to restocking paper for the rest of his life, and his young co-worker Bethany has realised she's facing fifty more years of shelving Post-it notes. Then Bethany discovers Roger's notebook in the staff room. When she opens it up, she discovers that he's writing mock diary entries pretending to be her - and weirdly, he's getting it right. The two workers strike up an unlikely yet touching secret correspondence. As their lives unfold, so too do the characters of Roger's work-in-progress, the oddly titled Glove Pond , a Cheever-era novella gone horribly, horribly wrong.

  • Janet Drummond does a tally of her three children: Wade spent the night in jail again; suicidal Bryan; and Sarah - the star of the next shuttle mission. But even an astronaut has personal problems, and with Janet's ex-husband coming to town, Janet contemplates where it all went wrong. Or did it?

  • In the near future bees are extinct - until five unconnected individuals, in different parts of the world, are stung. Immediately snatched up by ominous figures in hazmat suits, interrogated searately in neutral Ikea-like chambers, and then released as 15-minute-celebrities into a world driven almost entirely by the internet, these five unforgettable people endure a barrage of unusual and highly 21st-century circumstances. A charismatic scientist with dubious motives eventually brings the quintet together, and their shared experience unites them in a way they could never have imagined.

    Generation A mirrors the structure of 1991's Generation X as it champions the act of reading and storytelling as one of the few defences we still have against the constant bombardment of the senses in a digital world. Like much of Coupland's writing, it occupies the perplexing hinterland between optimism about the future and everyday, apocalyptic paranoia, and is his most ambitious and entertaining novel to date.

  • The story of one family piecing itself back together after a tragic highschool shooting, Hey Nostradamus! is Douglas Coupland's most soulful, piercing and searching novel yet.

  • Anglais Player One

    Douglas Coupland

    A real-time five-hour story set in an airport cocktail lounge during a global disaster. Five disparate people are trapped inside: Karen, a single mother waiting for her online date; Rick, the down-on-his-luck airport lounge bartender; Luke, a pastor on the run; Rachel, a cool Hitchcock blonde incapable of true human contact; and finally a mysterious voice known as Player One. Slowly, each reveals the truth about themselves while the world as they know it comes to an end.

    In the tradition of Kurt Vonnegut and J.G. Ballard, Coupland explores the modern crises of time, human identity, society, religion and the afterlife. The book asks as many questions as it answers and readers will leave the story with no doubt that we are in a new phase of existence as a species - and that there is no turning back.

  • Following the hugely acclaimed bestseller Hey Nostradamus! comes a major new novel from Douglas Coupland: the wonderfully warm, funny, life-affirming story of Liz Dunn, a woman who has spent her whole life alone and lonely - until now... This is a brilliant work of commercial literary fiction from an author who just gets better and better.

  • From the bestselling author of Generation X and Microserfs, comes the absurd and tender story of a hardliving movie producer and a former child beauty pageant contender who only find each other by losing themselves.Waking up in an L.A. hospital, John Johnson is amazed that it was the flu and not an overdose of five different drugs mixed with cognac that nearly killed him. As a producer of highadrenaline action flicks, he's led a decadent and dangerous life, purchasing his way through every conceivable variant of sex. But each variation seems to take him one notch away from a capacity for love, and while moviemaking was once a way for him to create worlds of sensation, it now bores him. After his neardeath experience, John decides to walk away from his life.Susan Colgate is an unbankable former tv star and child beauty pageant contender. Forced to marry a heavy metal singer in need of a Green Card after her parents squander her sitcom earnings, she becomes the alpha road rat. But when the band's popularity dwindles, the marriage dissolves. Flying back to Los Angeles in Economy, Susan's plane crashesyes'>#160;yes'>#160; and only she survives. As she walks away from the disaster virtually unscathed, Susan, too, decides to disappear.John and Susan are two souls searching for love across the bizarre, celebrityobsessed landscape of LA, and are driven, almost fatefully, toward each other. Hilarious, fastpaced and ultimately heartwrenching, iss Wyoming is about people who, after throwing off their selfmade identities, begin the fearful search for a love that exposes all vulnerabilities.From the Trade Paperback edition.

  • Andy, Dag and Claire have been handed a society beyond their means. Twentysomethings, brought up with divorce, Watergate and Three Mile Island, and scarred by the 80s fallout of yuppies, recession, crack and Ronald Reagan, they represent the new generation- Generation X.
    Fiercely suspicious of being lumped together as an advertiser's target market, they have quit dreary careers and cut themselves adrift in the California desert. Unsure of their futures, they immerse themselves in a regime of heavy drinking and working in no future McJobs in the service industry.
    Underemployed, overeducated and intensely private and unpredicatable, they have nowhere to direct their anger, no one to assuage their fears, and no culture to replace their anomie. So they tell stories: disturbingly funny tales that reveal their barricaded inner world. A world populated with dead TV shows, 'Elvis moments' and semi-disposible Swedish furniture.

empty