deshayes eric

  • Dans le contexte de l'explosion psychédélique et contestataire de la fin des 60's en Allemagne de l'Ouest, de nombreux musiciens allemands se libèrent des moeurs, d'abord, puis des modèles anglais et américains. Ils piochent allègrement dans tous les courants préexistants, du psyché au free jazz, en passant par la musique contemporaine, et poussent le rock dans ses derniers retranchements. Can, Kraftwerk, Tangerine Dream, Amon Düül, Faust, et d'autres, emmènent leur musique « au-delà du rock ». L'ouvrage relate le parcours de ces groupes allemands, repérant leurs influences et leur descendance, retrace l'itinéraire de quelques personnages clés (producteurs, ingénieurs du son) et présente une vue transversale des principaux labels discographiques qui ont diffusé ces productions hors normes.

  • Mai 68 fait vaciller les instances politiques françaises et remet en question l'ordre social hérité du passé. Paradoxalement, la chanson française, la « variété », maintient sa chape de plomb et les maisons de disques consolident la domination du rock anglo-saxon. Autant par nécessité que par choix, l'expérimentation musicale en France entre en résistance, prenant appui sur la contre-culture psychédélique. Elle est underground, exprimant son rejet des institutions politiques et du showbusiness français. Des groupes s'inspirent du rock psychédélique, de la tradition de la chanson ou encore du free jazz.Tous affichent des pratiques fortement revendicatives, libertaires, expérimentales. Ils répondent aux doux noms de Red Noise, Barricade, Art Zoyd, Gong, Maajun, Lard Free, Magma, Komintern, Crium Delirium, Camizole, Etron Fou Leloublan, Heldon... Ils mettent finalement en place leurs propres structures de production et réseaux de diffusion. Cette nouvelle édition revue et augmentée comporte une introduction expliquant ce projet visant à révéler toute la fertilité d'une musique qui se soustrait à l'étiquetage, et surtout pas à la défricher.

  • Kraftwerk

    Eric Deshayes

    Kraftwerk est reconnu comme le pionnier des musiques électroniques, signant les premiers tubes électro-pop, dont le célèbre Radioactivity. Avant les casques de Daft Punk, il y a Kraftwerk, Autobahn et The Man Machine , un panneau de signalisation d'autoroute et quatre hommes à l'allure robotique. L'histoire de Kraftwerk permet de revenir sur l'émergence des musiques électroniques et de décrypter le vocabulaire de la pop en tant qu'art majeur.

  • Éric Fonteneau (né en 1954) arpente le monde en dessinateur. Depuis la fin des années 1980, il prend ainsi la mesure, ou plutôt la démesure de l'univers au travers d'une oeuvre qui rend compte d'itinéraires, de visages ou de paysages sur la feuille blanche du papier. L'artiste est fasciné par la géographie, les cartes, les portulans, depuis la pièce inaugurale intitulée La Chambre des cartes. Il transcrit dans ses oeuvres les méandres et les détours des cours d'eau, le mouvement des vagues, tout aussi bien que les contours et les formes d'une île, d'un archipel ou d'une montagne. Son travail nous invite à un voyage imaginaire, qui se joue dans le secret de l'atelier, ou bien au fil des pages d'un livre.
    C'est l'imaginaire géographique qu'interroge le travail d'Éric Fonteneau depuis ces premières pièces éclatées, exploration poétique des archipels, jusqu'à ces récents panoramas dessinés à la pierre noire associant les différentes facettes de la nature, le minéral, le végétal ou l'aquatique, en passant par ses projections cartographiques ou ses collections d'objets merveilleux illustrant la faune, la flore, comme autant de curiosités qui viennent éclairer notre connaissance du monde.

  • Brian Eno, Johnny Rotten, The Orb, U2, Red Hot Chili Peppers, Sonic Youth, Radiohead ou encore Primal Scream ont puisé leur inspiration dans la musique de ce groupe novateur qui a su créer son propre univers sonore. Chacun des membres du groupe amène une personnalité très riche mêlant rock psychédélique, soul, avant-garde et rythmes du monde. La composition instantanée permet à chacun des musiciens d'amener sa signature musicale à ce son si particulier qu'ils obtiennent par leur maîtrise des techniques de studio. Esthète d'art-rock, Éric Deshayes analyse la discographie de Can, son parcours sur les scènes d'Europe et son impact dans le monde de la musique. Il replace ainsi dans leur contexte d'enregistrement les albums cultes d'un des groupes essentiels de la scène krautrock .

  • Dans le contexte de l'explosion psychédélique et contestataire de la fin des années soixante, en allemagne de l'ouest, l'heure est aux expérimentations en tous genres : libération des moeurs, vie communautaire, drogues, découverte des cultures du monde.
    Pour de nombreux musiciens allemands le moment est venu de se libérer des modèles anglais et américains. ils piochent allègrement dans tous les courants préexistants, du rock psychédélique au free jazz, en passant par les musiques du monde et la musique contemporaine. certains mettent en avant l'improvisation collective, d'autres se focalisent sur leur pratique instrumentale, y injectant une forte dose d'électricité.
    Les techniques d'enregistrement se retrouvent elles-mêmes au coeur du processus créatif.
    Dans les années soixante-dix, ces groupes allemands poussent le rock dans ses derniers retranchements. sa rythmique binaire est transformée en une cadence hypnotique. ou, à l'inverse, cette rythmique fondamentale est totalement expurgée de leurs digressions cosmiques. can, kraftwerk,tangerine dream,amon düül,ash ra tempel, faust, klaus schulze, neu! et bien d'autres, emmènent leur musique au-delà du rock.
    Leurs expériences pionnières vont servir de bases pour d'autres explorateurs des mouvements tels que la new wave, la techno, l'electronica, ou encore le post-rock.
    Au-delà du rock offre une plongée dans cette phase historique d'expérimentation. l'ouvrage relate le parcours de ces groupes allemands, repérant leurs influences et leur descendance. il retrace l'itinéraire de quelques personnages clés (producteurs, ingénieurs du son, enseignants).
    Ii présente une vue transversale des principaux labels discographiques qui ont diffusé ces productions hors normes.

empty