Sélection / Spectacle vivant en bande dessinée !

  • Polina

    Bastien Vivès

    • Casterman
    • 5 Mars 2011

    " Il faut être souple si vous voulez espérer un jour devenir danseuse. Si vous n'êtes pas souple à 6 ans, vous le serez encore moins à 16 ans. La souplesse et la grâce ne s'apprennent pas. C'est un don. Suivante... "

  • Ces jours qui disparaissent

    Timothé Le Boucher

    • Glenat
    • 13 Septembre 2017

    Une course poursuite contre le temps perdu...

    Que feriez-vous si d'un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu'un jour sur deux ? C'est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d'une vingtaine d'années qui, sans qu'il n'en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu'un jour entier vient de s'écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps. Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n'a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son « autre », par caméra interposée. Mais petit à petit, l'alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s'évaporant progressivement dans le temps... Qui sait combien de jours il lui reste à vivre avant de disparaître totalement ?

    Au-delà d'un récit fantastique totalement prenant, Ces Jours qui disparaissent, roman graphique en couleurs de 200 pages à la personnalité très marquée, pose des questions fortes sur l'identité, la dualité de l'être et le rapport entre le corps et l'esprit. Tout du long, le lecteur se demande si Lubin disparait vraiment ou s'il est atteint de schizophrénie. Évidemment, le jeune et talentueux Timothé Le Boucher, qui signe ici son troisième ouvrage, se garde bien d'y répondre... Et si ce personnage qui en chasse un autre était tout simplement l'homme adulte qui, petit à petit, chasse l'enfant qui est en lui ?

  • Tartuffe ; Intégrale t.1 à t.3

    ,

    • Delcourt
    • 26 Février 2020

    Issu de la haute bourgeoisie, Orgon s'est laissé subjuguer par Tartuffe dont il admire la ferveur religieuse. Mais ce dernier n'est qu'un hypocrite intéressé par la fortune de son protecteur. Malgré l'hostilité de sa propre famille, Orgon a fait de lui son directeur de conscience, son confident et son maître à penser... Les manoeuvres de l'imposteur seront-elles déjouées à temps ?

  • Tanz !

    Maurane Mazars

    • Lombard
    • 28 Août 2020

    Allemagne, 1957. Uli est un jeune homme de 19 ans, élève d'une prestigieuse école de danse moderne. Sa fougue contraste avec la mélancolie de l'Europe d'après-guerre. Il est passionné de comédies musicales mais cette passion est moquée par ses camarades qui jugent cette discipline trop commerciale. Lors d'un voyage à Berlin, il rencontre Anthony, un jeune danseur afro-américain. Ce dernier suggère à Uli de venir tenter sa chance à Broadway...

  • Peer Gynt t.1

    Antoine Carrion

    • Soleil
    • 17 Février 2021

    Peer Gynt est l'adaptation en deux tomes d'une pièce de théâtre d'Henrik Ibsen. Cet opus adapte les actes I, II et III, le second, les actes IV et V. Antoine Carrion propose une relecture inspirée par le romantisme du XIXe siècle afin d'en épouser les reliefs dramatiques. Peer Gynt se rêve empereur, faisant le tour du monde. Des ambitions loin de son quotidien de paysan. Mais tout a un prix...

  • Lumière noire

    ,

    • Rue de sevres
    • 27 Octobre 2021

    Ava, chorégraphe reconnue, ironise sur le fait qu'elle vient d'obtenir une bourse pour la création d'un spectacle alors qu'elle a décidé d'arrêter la chorégraphie. Après une ascension fulgurante, Ava est vide de toute inspiration, désabusée, jugeant son art inutile face aux enjeux sociétaux du moment.
    Son amie Suzanne, lui conseille tout de même de monter ce spectacle et pour lui changer les idées, l'entraîne au gala de fin d'études de l'école de danse contemporaine dans laquelle Ava a été formée. Dès les premiers instants, l'oeil d'Ava est aimanté par Ian, l'un des danseurs, dont la fougue et la passion sur scène, lui rappelle sa propre jeunesse. À la fin du spectacle, Ava le retrouve et sans prendre totalement la mesure de ce qu'elle est en train de faire, lui explique qu'elle travaille sur un nouveau spectacle pour lequel elle aimerait lui proposer le rôle principal. Ava n' a aucune idée en tête mais juste l'envie de créer une nouvelle façon de danser, basée sur l'improvisation. Les deux commencent à travailler ensemble, à échanger et découvrent qu'ils partagent une certaine vision du monde, des questions sociales et écologiques et bien plus encore ...la passion de leur art et une attraction l'un pour l'autre de plus en plus forte. Petit à petit, l'inspiration revient à travers un conte dont le personnage principal n'est pas sans rappeler Ian. Les deux amants s'enferment dans leur bulle créatrice, tout entiers à leur passion. Tandis qu'au dehors, le contexte social s'endurcit, le chaos que vit la société va-t-il finir par transparaître dans leur relation ? La sensibilité de ces deux passionnés les entrainera-t-elle dans les affres de l'autodestruction ?

  • Kristina, la reine-garçon

    ,

    • Futuropolis
    • 12 Janvier 2022

    Kristina, reine de Suède, fascine par sa modernité. Souveraine énigmatique, femme assoiffée de connaissances, fine politicienne, flamboyante et imprévisible, garçonne et féministe bien avant l'heure, elle a bouleversé tout le Nord de l'Europe au milieu du XVIIe siècle!Le 20 décembre 1650 à Stockholm, Kristina, qui règne déjà sur la Suède depuis le décès de son père quand elle avait 7 ans, est couronnée roi à 24 ans. Kristina, aussi laide que séduisante, plus mâle que ses hommes de guerre, plus politique que ses diplomates, plus érudite que ses savants, fait venir dans son royaume le philosophe français René Descartes afin qu'il lui enseigne le mécanisme des passions qui habitent l'âme et le corps humains.Tiraillée entre le masculin et le féminin, entre foi et savoir, entre la rigueur de Luther et les splendeurs du catholicisme, entre son amour pour une femme, la comtesse Ebba Sparre qui est aussi sa seconde dame de compagnie, et l'État qui exige un héritier, Kristina cherche la vérité, sa vérité. Pour satisfaire à ses aspirations personnelles, elle s'affranchit du carcan austère que lui imposent sa foi et son titre. Elle abdique et s'exile à Rome afin de se consacrer aux arts.Jean-Luc Cornette et Flore Balthazar adaptent la pièce à succès Christine, la reine-garçon du dramaturge Michel Marc Bouchard et nous montrent, à travers un récit souvent violent, toujours passionné, toute la complexité de cette cour de Suède dirigée par ce roi féminin hors du commun.

  • Molière t.1 : à l'école des femmes

    ,

    • Glenat
    • 19 Janvier 2022

    « Si c'est votre façon d'aimer, je vous prie de me haïr ».
    Alors âgé de 40 ans, Molière s'apprête à épouser Armande, sa cadette de 20 ans et fille de Madeleine Béjart, son ancienne maîtresse. Ce mariage suscite alors scandale et rumeurs jusqu'à accuser le dramaturge d'avoir séduit sa propre fille. C'est dans ce contexte sulfureux que Molière écrit « L'Ecole des femmes », qui ridiculise avec férocité la domination du sexe dit fort, l'institution du mariage et l'éducation des filles. Les attaques pleuvent, certains ecclésiastiques promettant même le bûcher à ce farceur insolent qui sans cesse moque la religion, ses contemporains, et dresse le portrait de femmes indépendantes d'esprit... Mais son sens aigu de l'observation de l'âme humaine autant que son humour habile, plaisent à l'unique personnage dont l'adhésion est nécessaire : Sa Majesté Louis XIV. Quatre siècles ont passé et Molière demeure LA référence littéraire française, toujours enseigné à l'école. Ses chefs-d'oeuvre sont joués sans discontinuer en France mais également dans de nombreux pays étrangers. L'oeuvre de Molière, intemporelle, tourne en dérision des travers humains éternels et ses combats entrent en résonnance avec l'actualité de manière frappante. En témoignent ses prises de positions précurseurs en faveur des droits des femmes, ou sa périlleuse lutte pour le droit à la critique de la religion. Pour l'occasion, Vincent Delmas et Sergio Gerasi réalisent un biopic en trois actes, dont la narration juste et sensible jongle avec les temporalités pour dépeindre tout le génie et la complexité de la figure tutélaire de la Comédie Française.

  • Un ennemi du peuple

    Javi Rey

    • Dupuis
    • 4 Février 2022

    Le discret docteur Tomas Stockmann et son frère Peter, maire hâbleur et populiste, ont fondé ensemble un établissement thermal dont le succès assure la prospérité de leur petite île. Tomas, qui ne cautionne pas la gestion qu'en fait son frère, s'est toutefois mis en retrait du projet, n'y assurant plus que la mission de médecin généraliste pour les touristes. Une tâche inintéressante qui va pourtant lui permettre de découvrir un terrible scandale sanitaire. Et l'obliger à entamer un combat contre son propre frère, notable soutenu par les pouvoirs de la finance, de la politique mais aussi par la majorité bêlante des électeurs de l'île...

    Menace écologique, mensonge politique et manipulation de l'opinion publique : plus d'un siècle après sa première représentation sur scène, Javi Rey revisite la pièce du dramaturge norvégien Henrik Ibsen (1828-1906), dont les problématiques restent d'une actualité totale. Un Ennemi du peuple est un album essentiel. Une histoire prenante doublée d'une surprenante réflexion sur le concept de démocratie.

  • Divine ; vie(s) de Sarah Bernhardt

    ,

    • Futuropolis
    • 5 Février 2020

    1871. La France et sa capitale viennent de connaître des mois sombres. Pendant le conflit avec la Prusse, qui a affamé Paris assiégé, Sarah avait transformé le théâtre de l'Odéon en ambulance, et s'était muée en infirmière pour soigner les blessés.
    Alors que la vie reprend un semblant de normalité, Sarah doit faire ses preuves sur les planches et jouer dans une pièce qui démontrera toute l'étendue de son talent. Après des années d'apprentissage et de galère, la voilà prête à s'élancer dans une carrière qu'elle veut prestigieuse.
    Victor Hugo se présente comme l'homme providentiel et lui propose le rôle de la reine dans son Ruy Blas... Les deux artistes se découvrent des affinités et la pièce connaît un immense succès, son premier triomphe... Sarah Bernhardt détonne dans un paysage enraciné dans ses valeurs traditionnelles où la place des femmes est souvent consignée au foyer. Forte de la liberté qui lui apporte son succès sur les planches, la comédienne n'hésite pas à claquer les portes des théâtres prestigieux (l'Odéon), joue selon son envie des rôles féminins ou masculins.
    Son incroyable aura fait d'elle une muse pour Émile Zola, Edmond Rostand, Marcel Proust ou Sacha Guitry... sa notoriété dépasse l'hexagone, elle s'embarque à plusieurs reprises dans des triomphales tournées internationales.
    Elle est aussi reconnue pour ses prises de positions audacieuses qui en font une citoyenne de premier plan : féministe avant l'heure, elle milite aussi contre la peine de mort, soutient Zola dans l'affaire Dreyfus.

empty