Sélection / nos livres anti "Blue monday" 

Lundi 17 janvier serait le "Blue monday", le jour le plus déprimant de l'année... Pas de panique, nous avons un remède anti morosité : Nos libraires vous partagent une sélection de livres qui rend "Happy" !

Alors on sourit, c'est lundi :) 

  • Broadway limited t.1 ; un dîner avec Cary Grant

    Malika Ferdjoukh

    • Ecole des loisirs
    • 11 Avril 2018

    Jocelyn Brouillard, 16 ans et demi, boursier, français, débarque un soir d'automne de 1948 à la pension Giboulée. C'est une erreur, un parfait malentendu. Il est à New-York et on l'a pris pour une demoiselle à cause de son prénom.
    Car la Pension Giboulée est une de ces boarding houses exclusivement réservées aux jeunes filles qui veulent demeurer à l'abri des loups de Wall street et de la 42ème Rue.
    La gente masculine y est résolument interdite.
    Heureusement, Jocelyn joue très bien du piano...
    Venues de tous les coins d'Amérique, ces jeunes filles rêvent de conquérir la grande ville, de voir leurs noms en haut des théâtres de Broadway.

    A Giboulée, elles sont au nombre de 6.
    Il y a Chic qui fait des publicités pour du shampooing aux oeufs très rose, ou pour des soupes Campbell's avec de la tomate très rouge qu'elle déteste, et qui se fait offrir des chausse-pieds par ses nombreux soupirants...
    Il y a la baroque Ursula, qui chante à la radio, Etchika qui conduit une voiture au prénom de femme fatale...
    Et comme si ce n'était pas assez, dans la maison juste à côté habite Dido, une collégienne qui a des problèmes avec le FBI.
    Et que diraient leurs logeuses, la respectable Mrs Merle et son dragon de soeur, si elles apprenaient que, derrière ses lunettes de fille sérieuse, l'énigmatique Manhattan donne de mystérieux rendez-vous à des messieurs dans les bars à Greenwich Village, ou que Page aux charmantes tresses blondes est amoureuse de celui qu'il ne faut pas ?
    Enfin, il y a Hadley, qui vend des doughnuts le jour et des allumettes le soir, et qui est peut-être la plus insaisissable de toutes. Hadley est la fille chanceuse qui a un jour dansé avec Fred Astaire...
    Oui, l'immense Fred Astaire ! Mais alors pourquoi a-t-elle subitement arrêté la danse ?

    Ce diptyque doit son titre au Broadway Limited, le train fabuleux et mythique qui reliait Chicago à Pennsylvania Station au centre de New York... Car ce roman prend aussi le train.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Un flic bien trop honnête

    Franz Bartelt

    • Seuil
    • 6 Mai 2021

    Dans une petite ville de province, un assassin prolifique terrorise les arrêts de bus et les passages piétons : plus de quarante cadavres sont à déplorer. Quatre ans que l'inspecteur Gamelle, dépressif et fraîchement largué, ainsi que le bourrin, son adjoint cul-de-jatte, pataugent dans la semoule. Quatre ans que les astres refusent de s'aligner pour leur donner une piste. Sacré Saturne !

    Bien loin de laisser tomber l'affaire, Gamelle sera amené à se poser les mauvaises questions, à se méfier des bonnes personnes et à suivre les idées saugrenues d'un aveugle particulièrement intrusif...

    Un trio inattendu dans un polar burlesque où Franz Bartelt nous séduit avec son style incomparable.

  • Miracle à la Combe aux Aspics

    Ante Tomic

    • Noir sur blanc
    • 18 Mars 2021

    À sept kilomètres de Smiljevo, haut dans les montagnes, dans un hameau à l'abandon, vivent Jozo Aspic et ses quatre fils. Leur petite communauté aux habitudes sanitaires, alimentaires et sociologiques discutables n'admet ni l'État ni les fondements de la civilisation, jusqu'à ce que le fils aîné, Krešimir, en vienne à l'idée saugrenue de se trouver une femme.
    Bientôt, il devient clair que la recherche d'une épouse est encore plus difficile et hasardeuse que la lutte quotidienne des Aspic pour la sauvegarde de leur autarcie.
    La quête amoureuse du fils aîné des Aspic fait de ce road movie littéraire une comédie hilarante, où les coups de théâtre s'associent pour accomplir un miracle à la Combe aux aspics.

  • Fungirl

    Elizabeth Pich

    • Requins marteaux
    • 5 Novembre 2021

    Fungirl ressemble à une grande gigue et a le tempérament d'un enfant hyperactif. Elle aime se masturber, faire tout se qui lui passe par la tête comme inviter un sdf au restaurant ou passer pour une femme enceinte dans le bus, elle aime emmerder Peter, le copain trop patient de sa coloc, qui n'a jamais rien demandé. Elle picole dans les bars la nuit, travaille dans une maison fun-éraire le jour, où elle y fait n'importe quoi, n'importe comment.
    Même les morts pourraient craindre sa fun-este impulsivité, s'ils n'étaient pas si morts. Avec son allure d'Olive Oyl, Fungirl relève du Gaston Lagaffe féminin qui serait tombée enfant dans une bassine d'ecstasy. Loin de se cantonner à une longue suite de gaffes, Fungirl raconte l'histoire d'une fille un peu paumée, trop enthousiaste, qui agite les bras pour se faire remarquer et ne pas rester seule.
    Et si par hasard vous rencontrez Fungirl : elle vous fera rire, elle vous fera pleurer, elle vous fera vomir. Et ça c'est pas fun ?

  • La cuillère

    Dany Héricourt

    • Liana levi
    • 9 Septembre 2021

    L'objet brillant est sagement posé sur la table de nuit. Seren devrait prêter attention à son père, étendu sous le drap : sa mort vient de les surprendre tous, elle et ses frères, sa mère et ses grands-parents, mais c'est la cuillère en argent ciselée qui la retient : elle ne l'a jamais vue dans la vaisselle de l'hôtel que gère sa famille au Pays de Galles. À l'aube de ses dix-huit ans, la jeune fille pourrait sombrer, mais les circonstances aiguisent sa curiosité. L'énigme que recèle l'objet, avec son inscription incisée, la transporte. Elle se met à dessiner passionnément (la cuillère) et à observer toute chose de son regard décalé. Un premier indice sur sa provenance la décide à traverser la Manche, à débarquer en France et, au volant de la Volvo paternelle, à rouler. La cuillère pour boussole.
    Beaucoup d'égarement, une bonne dose d'autodérision et un soupçon de folie l'aideront, dans son road-trip loufoque, à se confronter à ce peuple étrange qui confond Gallois et Gaulois, avant de découvrir en Bourgogne un château chargé d'histoire(s).

    En stock

    Ajouter au panier
  • Bergères guerrières t.4 ; l'abîme

    ,

    • Glenat
    • 17 Novembre 2021

    La fin du voyage.

    Molly, Liam et Sarah ont réussi miraculeusement à s'extirper du labyrinthe caverneux qu'ils empruntaient pour atteindre les terres mortes. Ils ont été secourus par des villageois éleveurs de chiens. Ils sont encore sous le choc de ce qui s'est passé en sortant de la grotte, un éboulement les a séparés de leurs compagnons de route et le sort de ces derniers est incertain. Tandis que les habitants du village envoient une expédition pour les secourir, les enfants ne peuvent faire qu'une chose : attendre et espérer... L'arrivée au village leur a permis une découverte inespérée. Liam a retrouvé Adam, son frère qu'il n'avait pas vu depuis 10 ans est bien vivant.
    Tant de questions à lui poser... Qu'est-il arrivé aux autres hommes ? Où en est la guerre ? Le père de Molly est-il encore vivant ? Pour obtenir des réponses à toutes ces questions, et trouver un remède au mal qui ronge Molly et Liam, le voyage se poursuit. Les blessures se font chaque jours plus profondes mais le groupe devra encore affronter moult péripéties pour atteindre les terribles terres mortes en restant soudé.

    Bergères Guerrières est de ces séries qui se bonifient d'album en album. Dans ce quatrième et dernier tome, Jonathan Garnier et Amélie Fléchais signent le point final d'une oeuvre éblouissante. Un objet graphique somptueux pour une épopée merveilleuse, magique et inoubliable peuplée de personnages incroyablement attachants.

  • 6 histoires de Mirabelle et Viandojus

    Christine Roussey

    • La martiniere jeunesse
    • 3 Octobre 2019

    Voici Mirabelle et Viandojus, deux nouveaux héros au caractère bien trempé.
    Ce recueil de six histoires constitue, l'air de rien, une véritable ode à la vie, à la joie et à la nature.
    À lire tout seul ou se faire lire le soir.
    De la naissance de leur amitié aux folles péripéties vécues ensemble, en passant par des instants savoureux et le vertige du temps qui passe, le lecteur va partager des moments de vie avec Mirabelle, une petite fille espiègle très respectueuse de la nature et Viandojus, un sanglier rebelle, un brin râleur mais au grand coeur.
    Les arbres en fleurs, les fruits juteux à cueillir, le murmure des étourneaux, les premiers flocons ou le givre sur les arbres...
    Six petites aventures qui mettent en scène les petits bonheurs de nos deux héros.

  • Nudité, lascivité, sensualité, provocation, impudeur, ou obscénité. Durant le XIXe siècle, l'érotisme prend une place nouvelle dans la culture visuelle occidentale, notamment grâce à l'essor de procédés de reproduction tels que la photographie, la presse ou la lithographie.
    Ce genre est principalement produit par des artistes masculins, à destination d'un public qui l'est aussi.
    La littérature fantasme sur les rapports amoureux entre les peintres et leurs modèles, la photographie de nu devient un enjeu commercial, le réalisme dévoile la crudité du corps et les dessinateurs ne cessent de croquer les impudeurs de la femme.
    Fruit d'une recherche longue et méticuleuse cet ouvrage revient sur les grandes réflexions menées sur le thème de la nudité dans le champ de l'histoire de l'art et de l'histoire des sensibilités. Il étudie la réception de cette nudité en France, en s'appuyant des sources documentaires et iconographiques renouvelées (oeuvres méconnues, dessins et photographies, journaux et revues, ouvrages, archives, textes de lois) et permet de mieux comprendre cette histoire de l'art érotique du xixe siècle, longtemps pérennisée par le seul goût de la description.
    En replaçant les oeuvres dans leur contexte, en comparant les expressions et les esthétiques, et étudiant la culture visuelle du temps, Claire Maingon ouvre de nouveaux champs de réflexion, tout en permettant de faire découvrir des artistes méconnus ou oubliés tels que Broc, Gavarni, Makart, Beaumont, Dubufe, Galimard, Ranft, Eakins ou Lambeaux, aux côtés des grands noms de l'histoire de l'art du xixe siècle, David, Ingres, Delacroix, Courbet, Manet, Rodin, Gérôme, Falguière, Forain, Gervex.

  • Malgré tout

    Jordi Lafebre

    • Dargaud
    • 24 Septembre 2020

    C'est l'histoire d'un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D'un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand coeur qui impose le respect. De l'autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux.

    Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu'elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres... jusqu'à sa source.

    Avec Malgré tout, Jordi Lafebre (Les Beaux Étés, La Mondaine, Lydie) nous offre, avec toute la poésie et la tendresse qui le caractérisent, son premier album en tant qu'auteur complet. Un puzzle amoureux complexe, qu'il recompose savamment au travers de scènes distinctes... et pourtant indissociables les unes des autres.

  • La princesse et le poney

    Kate Beaton

    • Cambourakis
    • 6 Mai 2015

    Au royaume des guerriers, le plus petit de tous les guerriers s'appelait princesse Pomme de Pin. Et elle attendait son anniversaire avec beaucoup d'impatience.

    Elle s'arrangea pour que tout le monde sût exactement ce qu'elle voulait : un grand cheval. Un cheval rapide. Un cheval puissant. Un vrai cheval de guerrier !

    Et ses parents firent de leur mieux.

    . mais ils tombèrent un peu à côté.

  • Lettres d'engueulade

    Jean-Luc Coudray

    • L'arbre vengeur
    • 3 Décembre 2021

    Manquant de répartie lorsque nous sommes agressés, nous ruminons pendant des mois les arguments que nous aurions pu opposer à notre adversaire. Ces lettres nous fournissent les formulations précises qui désamorcent les humiliations subies. Non seulement leur lecture peut calmer nos ruminations mais, si nous retrouvons notre bourreau, leur envoi peut crucifier définitivement sa conscience, avec ce sentiment de sérénité que procure le rééquilibrage du monde.
    Avec cet ouvrage, définitivement définitif, il tente d'élever les imbéciles en les rabaissant à coup de soixante-deux missives.

  • Le rire : enquête sur la plus socialisée de toutes nos émotions

    Laure Flandrin

    • La decouverte
    • 4 Novembre 2021

    Le rire est un signe anthropologique qui semble relever d'un universalisme évident. Mais pourquoi rions-nous ? En quoi les mécanismes du rire sont-ils susceptibles d'être éclairés par les sciences sociales ? Longtemps chasse gardée de certaines disciplines (théologie, philosophie, littérature, psychanalyse), le rire s'est désormais ouvert à la sociologie et fait ici l'objet d'une enquête sur la réception des arts comiques conduite à hauteur de rieur.
    Qu'exprimons-nous de nous-mêmes, de nos expériences sociales, de nos relations aux autres et de nos opinions culturelles dans la déflagration instantanée du rire ? Ce livre propose d'explorer les expériences fondamentales du monde social qui nous constituent comme rieurs (l'apprentissage de la bipédie et du maintien corporel, l'ajustement au milieu technique, l'affectation par les pouvoirs, le passage des frontières sociales, etc.) et ambitionne de poser un cadre général de compréhension du rire. Ce dernier apparaît ainsi à la fois comme une manière de reconnaître des expériences du passé sur un mode autoparodique, un acte identitaire de catégorisation qui prend appui sur les fractures les plus dures du mode social, et une stratégie de distinction culturelle à l'intérieur du domaine comique où tout ne se vaut pas.

  • Découvrez 60 recettes de cookies irrésistibles, qu'ils soient fondants, croquants, fourrés au chocolat ou parsemés de pépites au chocolat ou de morceaux de fruits...

    Suivez les étapes de préparation sans difficulté grâce aux nombreuses photos et régalez-vous !

  • Mobylette

    Frederic Ploussard

    • Heloise d'ormesson
    • 26 Août 2021

    À quinze ans, Dominique se voyait déjà promener ses presque deux mètres à travers la campagne vosgienne sur une Peugeot 103 orange. Il a fait beaucoup d'efforts pour l'avoir à Noël et en finir ainsi avec la série des Noël pourris. Il y a cru, il a été très déçu. La déception est d'ailleurs une constante dans la vie familiale chaotique de Dom. La déception entre autres choses. De là à en déduire que la suite des événements en découle, il n'y a qu'un pas. Quelques pas pour être précis. Un foyer pour ados sorti d'un méchant conte de fée. Une vie de jeune père guère épanouissante. Une vie maritale en berne. Une séance de ciné qui vire au pugilat. Une baignade mouvementée. Des retrouvailles du troisième type dans les bois. Et deux soeurs aussi féroces qu'attachantes.
    Accrochez-vous.

  • Quand est-ce qu'on biaise ?

    Thomas C. Durand

    • Humensciences
    • 9 Janvier 2019

    Savez-vous ce qu'est la Zététique ? L'art du doute nourri par la méthode scientifique. Le refus de toute affirmation dogmatique, mais aussi une autodéfense contre les idées reçues, les fausses évidences, les illusions sensorielles, les duperies du langage, les raisonnements erronés..., tous ces pièges que nous tend notre cerveau. L'intelligence n'immunise pas contre l'erreur. Quand nos neurones sont biaisés nous n'avons aucun moyen objectif de le savoir.
    Alors, il faut apprendre à douter. Une méthode mise en scène avec humour dans des dialogues entre deux personnages attachants, la marionnette Mendax, incarnation de notre cerveau avide de réponses simples et définitives, et Vled Tapas, professeur d'esprit critique. Du paradoxe de l'oeuf et de la poule, à Descartes et aux théories du complot, nos raisonnements sont passés à la moulinette.

  • Les beaux étés t.6 ; les Genêts

    ,

    • Dargaud
    • 18 Juin 2021

    Youpi, c'est les vacances ! Adieu Mons, bonjour le soleil !

    Comme tous les ans, la tribu des Faldérault prend la direction du Sud à bord de Mam'Zelle Estérel, la 4L familiale. Pierre n'a pas terminé son album ? Pas grave, il bouclera les dernières planches au bord de la Méditerranée.

    Les voilà tous les cinq partis pour ne rien faire. Enfin, cinq et demi plutôt, puisque Mado est enceinte.



    Mais sur la route, patatras. Un camion les double, il perd son chargement et voilà le pare-brise d'Estérel qui vole en éclats. Plus de peur que de mal, mais impossible de continuer. Pendant que le garagiste répare la 4L, la famille est hébergée par Esther et Estelle, deux femmes charmantes qui tiennent la ferme « Les Genêts ».



    Tandis que Pierre se prend pour Cézanne et que Mado regarde le bébé pousser, les enfants aident à sortir les chèvres et découvrent les charmes de la campagne. Mais ils apprennent aussi les secrets de la vie...



    Sixième tome d'une série « feel good » qui nous embarque pour un voyage dans le temps, à la découverte du bonheur des vacances d'été en famille, des petites joies du quotidien et des plaisirs tout simples de la vie qui va.

  • Comment rester écolo sans finir dépressif

    Laure Noualhat

    • Harpercollins
    • 20 Octobre 2021

    Solutions pratiques pour se réconcilier avec la beauté du mondeÇa y est, tout le monde s'en revendique et la société entière semble mûre pour devenir verte ! À un détail près : devenir écolo, c'est basculer dans les affres du doute et des drames. Les limites sont atteintes, les espèces disparaissent sous nos yeux ébahis... L'écologie est le royaume de la mauvaise nouvelle, et notre météo intérieure, sujettes à perturbations (insomnies, angoisses, sentiment d'impuissancce, etc.). On appelle cela l'éco-anxiété, la solastalgie, la dépression verte ou le burn out bio.Alors, comment rester debout en ces temps incertains ? Elle-même journaliste environnementale, Laure Noualhat est allé à la rencontre de ses confrères et de militants d'ONG pour apprendre à retrouver confiance en l'avenir. nous montrer Un voyage qui mène de la résilience à la résilience, au fil de pistes et d'outils pour aller mieux, en naviguant à votre rythme !

    En stock

    Ajouter au panier
  • Journal d'un AssaSynth t.1 ; défaillances systèmes

    Martha Wells

    • L'atalante
    • 25 Avril 2019

    Quatre novellas dans un univers de science-fiction où les humains ont exploré l'espace et installé des colonies sur lesquelles des corporations règnent en maître. Ce monde ultra-connecté voit se côtoyer toutes sortes d'hybrides - humains, humains augmentés, androïdes, programmes informatiques en tous genres et intelligences artificielles.
    Le narrateur, qui écrit son journal, est un être synthétique asexué, un androïde de sécurité chargé d'assurer la protection des clients qu'on lui assigne. Ce synthétique, qui se surnomme spontanément « AssaSynth » en raison de son passé sanglant, pose un regard froid et dédaigneux sur l'humanité.
    Ironie et flegme sont de mise, car tout ce que cet androïde désire, c'est qu'on le laisse tranquille. Il a piraté son module de contrôle - un secret quit lui vaudrait d'être détruit si cela venait à se savoir -, et préfère de loin visionner des épisodes de son soap opera préféré téléchargés en douce plutôt que de fréquenter des humains qu'il ne comprend pas et qui le lui rendent bien.

empty