À propos

Née en Bretagne au seuil de la Seconde Guerre mondiale, Michèle Sarde a longtemps tu ses origines. À travers le récit tardif de sa mère, Jenny, elle reconstitue le parcours de sa famille, de l'exil de Salonique et de l'installation à Paris, en 1921, à l'assimilation réussie dans la France des années trente. Mais les persécutions de l'occupation nazie contraignent Jenny et les siens à se cacher et à dissimuler leur identité. Jenny luttera alors de toutes ses forces pour survivre et protéger sa fille. Un traumatisme qui perdurera dans l'après-guerre et finira par les réduire toutes deux au silence. Saga hors norme d'une tribu méconnue, les Sépharades de l'Empire ottoman qui, chassés d'Espagne par les Rois catholiques, s'étaient installés quatre siècles durant en terre musulmane avec leur religion et leur langue, ce livre est le fruit d'une démarche littéraire à la fois ambitieuse et originale. Michèle Sarde y entrecroise une enquête fouillée, un témoignage authentique et un roman haletant, poignant, et parfois drôle, sur le destin d'une famille prise dans la tourmente du sombre XXe siècle. Il soulève en même temps des questionnements contemporains sur la migration, l'intégration, la transmission et la résilience.Prix Wizo 2017


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire


  • Auteur(s)

    Michèle Sarde

  • Éditeur

    Julliard

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    01/09/2016

  • EAN

    9782260029809

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    327 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    5 548 Ko

  • Diffuseur

    Editis-Interforum

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Michèle Sarde

Michèle Sarde est une universitaire et écrivaine française. Elle a enseigné la littérature et la culture françaises à l'université de Georgetown, à Washington,de 1970 à 2001. Professeure émérite, elle réside au Chili et en France. Son œuvre littéraire reflète cette expérience, à la croisée de trois régions du monde et y puise son inspiration. Les fils conducteurs en sont l'observation des femmes, l'interculturel et l'interaction entre l'histoire, le destin individuel et les systèmes totalitaires au XXe siècle. Elle est essayiste, biographe et romancière. Son œuvre a été traduite en anglais,
espagnol, italien, japonais, néerlandais et russe.

empty